Geta Japonaises










Découvrez notre collection de geta, ces sandales japonaises idéales pour compléter une tenue officielle ou un costume de Cosplay. Sélectionnez un modèle de geta et choisissez votre paire parmi de nombreux motifs japonais.

Les geta, les fameuses sandales japonaises en bois

Avec leur semelle en bois et leur lanière en tissu qui passent entre les orteils, ces chaussures traditionnelles du Japon sont un peu les ancêtres de nos tongs actuelles.  Habituellement portées avec un kimono, les geta sont tout aussi emblématiques du pays du Soleil-levant. Pratiques et confortables – même si ce n’est peut-être pas la première idée qu’un occidentaux peut s’en faire – les geta japonaises servent avant tout à donner de la hauteur pour éviter que le kimono ne traîne par terre. De nos jours, elles peuvent être portées avec des vêtements traditionnels japonais, des vêtements occidentaux et des tenues estivales, même si leur utilisation se fait de plus en plus rare. On la retrouve surtout lors de cérémonies, festivals ou aux pieds des geishas

Les différents types de geta

Il existe de nombreuses formes de geta au Japon - chaque paire de chaussures est adaptée à une occasion ou un statut social - mais ces sandales en bois sont toujours constituées d'un corps ou semelle (dai) et d'une lanière en tissu (hanao). La différence entre geta se situe généralement au niveau des plateformes ou dents (ha) qui surélèvent la semelle. Ces dents peuvent être présentes, absentes, au nombre de deux, uniques, hautes ou courtes selon les modèles. Souvent, le dessous des dents présentent un revêtement en caoutchouc pour éviter de glisser, pour réduire l’usure du bois et atténuer le bruit des claquements sur le sol.
geta japonaise
  • Hiyori geta : Ce sont les geta les plus courantes, elles possèdent deux dents (environ 5 cm) et font un bruit de claquement au sol reconnaissable entre mille. Les dents et la semelle sont taillées dans un seul bloc de bois. Ces geta sont aussi bien portées par les femmes que les hommes. La différence réside dans la forme de la semelle : plus arrondie pour les femmes et plus carrée pour les hommes. Pour les jours de pluie, les Japonais portent des ama geta, une version laquée et équipée d’un couvre-orteils.
  • Bankara geta : Contrairement aux hiyori geta, les dents des bankara geta ne forment pas un seul bloc avec la semelle pour pouvoir être changées une fois usées. Les dents sont également plus hautes. Les bankara geta sont généralement portées par les étudiants.
  • Tengu geta : Facilement reconnaissable, les tengu geta ne possèdent qu’une seule dent placée au centre de la semelle. Se déplacer avec ce genre de sandales demandent beaucoup d’entrainement et d’équilibre, elles sont généralement réservées aux acteurs de théâtre et aux danses traditionnelles.
  • Oiran geta : Ces  sandales japonaises comporte trois dents très hautes (environ 22 cm). A l’époque Edo, ces geta étaient portées par les Oiran, des courtisanes de haut-rang, d’où leur nom.
  • Okobo : Egalement appelées « pokkuri geta » en raison du bruit particulier de ces sandales sur le sol (le son pokkuri étant une onomatopée de ce bruit), les geta okobo sont constituées d’un seul bloc de bois d’une hauteur de 10 cm. La semelle est creuse et peut comporter une petite clochette. Ce genre de geta est réservé aux femmes et plus particulièrement aux maiko, les apprenties geisha.
  • Ukon geta : Les ukon geta correspondent à une forme évoluée de cette sandale, un excellent compromis entre le style japonais et le confort des chaussons. Cette paire de sandales présente une semelle plate ou légèrement surélevée par un talon large à l'arrière. Si l'on devait comparer cette chaussure avec un équivalent occidentale, alors il s'agirait de claquettes confortables, légères et élégantes, parfaites pour la maison.

Comment porter les geta japonaises ?

Ces sandales traditionnelles japonaises se portent les pieds nus ou avec des chaussettes japonaises à doigts, les tabi. Ces sandales sont connues pour être bonnes pour la posture et contre les maux de dos. Généralement, les Japonais choisissent la taille des geta de façon à ce que leurs talons dépassent légèrement à l'arrière. Pour profiter pleinement du confort des geta, il faut s’assurer que vos pieds soient parfaitement maintenus par la lanière en tissu. Si vos pieds décollent de la semelle lorsque vous marchez, vous risquez de vous tordre une cheville. Pour éviter cela, vous pouvez resserrer la lanière en tirant sur les fils apparents sous la semelle.

comment porter geta

Nos sandales japonaises ont été soigneusement sélectionnées afin de vous garantir la meilleure qualité qui soit tout en vous offrant un large choix de semelles, coloris et imprimés. Pour être sûr de choisir la pointure qui vous correspond, renseignez-vous auprès de notre guide des tailles présent dans chaque description.