Omamori

Vous avez sûrement déjà vu dans les mangas ou animé japonais, ce petit porte bonheur accroché à un sac à dos, à un porte-clé, ou suspendu à un rétroviseur ? L’omamori japonais est omniprésent dans la culture nippone. En effet, cette amulette est étroitement liée au shintoïsme et au bouddhisme, deux religions majeures du pays. En fait, cet objet sacré serait issu d’un mix entre une amulette bouddhiste et un ofuda shintoïste réputé pour chasser les démons.

Qu’est-ce qu’un omamori ?

Un omamori est un porte-bonheur japonais dédié à un kami ou à une divinité bouddhiste. C’est un petit sac en brocart coloré et noué par un cordon. A l’intérieur du sachet en soie brodée, se trouve une prière gravée sur un petit morceau de bois ou écrite sur un bout de papier. Il s’agit d’un sutra ou de mots sacrés dotés de pouvoirs. L’omamori peut prendre diverses formes, mais la plus fréquente est celle d’une aumônière. Sur le devant du sachet, on peut voir le symbole de l’édifice religieux d’où il provint ainsi que le kanji signifiant « protéger ». Sur l’autre face, on retrouve le nom du temple ou du sanctuaire et de la divinité protectrice.

Le pouvoir de l’omamori japonais

A l’origine, cet objet sacré était béni par un moine ou un prêtre afin de lui conférer un pouvoir de protection et de chance. Chaque amulette a une fonction bien définie. Ainsi, on trouve des omamori liés au succès, à la sécurité routière, à la santé, des omamori pour trouver l’amour, réussir à un examen et bien d’autres choses encore... Aujourd’hui, ces grigris se sont modernisés et on voit désormais des omamori kawaii souvent destinés aux enfants mais pas que ;-)

La tradition du porte-bonheur Omamori 

Les omamoris sont vendus dans de nombreux temples et sanctuaires au Japon. Certains sont encore faits à la main. Ils sont traditionnellement achetés en début d’année lors du Nouvel An japonais pour inviter la chance ou le succès dans son foyer. A la fin de l’année, les porte bonheur japonais omamori sont brûlés dans le temple pour conjurer le mauvais sort de l’année achevée et honorer les divinités.

Comment utiliser son talisman omamori ?

Si votre grigri ne contient pas encore de prière, vous pouvez glisser à l’intérieur quelques mots magiques. Le porte bonheur japonais omamori peut être porté sur soi dans une poche de vêtement ou sur un objet qui vous accompagne au quotidien : accroché sur son sac à main, sur un smartphone, à son porte-clés ou dans son portefeuille. Ce charme peut aussi être suspendu à une étagère chez soi, sur un mur ou encore sur un rétroviseur dans sa voiture.

Ce talisman est très apprécié des Japonais. C’est aussi un cadeau idéal à offrir à une personne à qui l’on tient. Attention, pour que la magie opère, vous ne devez jamais l’ouvrir au risque de laisser échapper son pouvoir.