Filtres

à

Théière japonaise : comment sublimer votre thé ?

Savez-vous que la saveur du thé dépend de sa préparation ? Outre la température et la durée d’infusion, le choix de la théière japonaise est crucial pour délivrer tous les arômes délicats du thé.

Les modèles de théières japonaises

Au Japon, on retrouve plusieurs sortes de théières qui correspondent à différents usages.

Les théières Kyusu

La théière traditionnelle japonaise est appelée Kyusu. Très ancienne, cette théière artisanale fabriquée en argile ou en terre cuite est conçue pour délivrer toutes les subtilités du thé vert. On en distingue deux sortes :

  • La théière Yokode kyusu est la plus populaire. Véritable symbole japonais, elle dispose d’un manche sur le côté placé perpendiculairement au bec, ce qui permet de verser la boisson facilement.
  • La théière en céramique japonaise de type Ushirode Kyusu se reconnaît par sa poignée située à l’arrière. Elle convient aussi bien aux droitiers qu’aux gauchers.

Les théières Dobin

Les théières de type Dobin sont utilisées pour faire chauffer l’eau. Elles présentent une anse sur leur partie supérieure qui permet de saisir le récipient sans se brûler. En argile ou en porcelaine, elles sont particulièrement résistantes à la chaleur.

Les théières Tetsubin

Les Tetsubin sont des théières en fonte japonaises utilisées pour faire bouillir de l’eau et infuser les thés. Sa version en fonte émaillée, plus moderne, évite la rouille, mais ne peut pas servir de bouilloire. La théière en fonte japonaise Iwachu est très réputée pour sa qualité de fabrication. Rouge, verte, bleue ou de couleur plus neutre, elle ne passera pas inaperçue !

Les théières individuelles japonaises

L’Hohin kyusu et le Shiboridashi sont de toutes petites théières sans poignée conçues pour être tenues directement dans la main. Ces modèles restituent parfaitement les saveurs des thés à infusion basse comme le Gyokuro ou le sencha de qualité supérieure. Vous aimez le thé Matcha ? Le chawan est un bol indispensable pour sa préparation.

Comment choisir une théière japonaise ?

Matériau de fabrication, taille, design, type de filtres, prix… Certains facteurs sont à prendre en compte pour trouver la théière qui correspondra le mieux à vos besoins.

Le thé de prédilection

Les amateurs de thé vert se dirigeront plutôt vers une petite théière japonaise de genre Yokode Kyusu ou Honin pour infuser de faibles quantités. Le modèle Ushirode Kyusu quant à lui, permettra plus de volume. Vous êtes amateurs de thés noirs ? Portez votre choix sur une théière en argile ou en fonte, parfaite pour les thés à température d’infusion élevée.

Les matériaux utilisés

Les théières qui conservent le plus la chaleur sont les théières en fonte, mais elles sont également plus lourdes. Solides et durables, la plupart comportent un revêtement en email qui permet d’éviter la rouille.

Les théières en argile retiennent aussi bien la chaleur et ont le pouvoir de sublimer le goût du thé selon les adeptes de la Cérémonie du thé.

Les théières en verre translucide sont appréciées pour observer l’infusion du thé. Elles doivent cependant être soigneusement lavées pour garder leur transparence.

Les théières en céramique sont faciles d’entretien et résistent bien aux chocs thermiques. Elles se déclinent sous toutes leurs formes, permettant un large choix !

Les théières en porcelaine sont particulièrement appréciées pour leur élégance. Ce matériau n’étant pas conducteur de chaleur, vous avez donc moins de risque de vous brûler. À noter que la porcelaine ne convient pas à tous les types de thés.

Enfin, sachez que les matières poreuses comme l’argile, la terre cuite, la faïence et certains grés retiennent les arômes du thé. Il est donc préférable d’utiliser les mêmes récipients pour un seul type de thé.

Le volume de la théière

Si vous êtes nombreux à boire le thé chez vous, ou si vous recevez souvent des invités pour le goûter, nous vous conseillons d’opter pour une grande théière. De même si vous aimez le thé en vrac, choisissez plutôt une grande contenance plus adaptée au développement des feuilles de thé. Les théières de taille moyenne sont idéales pour ceux qui consomment régulièrement cette boisson dans la journée. En cas de petite soif, pensez aux petites théières.

Le design de la théière

Il existe des théières cylindriques, rondes ou encore ovales… La forme peut influer sur l’infusion ainsi que sur le versement de l’eau, mais elle a aussi un rôle esthétique. On retrouve souvent des motifs traditionnels comme des fleurs de cerisiers, des oiseaux ainsi que des motifs japonais shipoh, chu arare ou encore kikko… Choisissez de préférence un design en raccord avec votre mobilier pour créer une ambiance harmonieuse.

Le filtre de la théière

La théière avec infuseur amovible permet de retirer les résidus de feuilles de thé tandis qu’une passoire ou un filtre fixe laisse généralement plus de surface d’infusion. L’acier inoxydable est parfait pour l’entretien, mais certains connaisseurs peuvent trouver qu’il laisse un goût contrairement au filtre en céramique. Enfin, les petites mailles retiennent mieux les feuilles de thé tandis que les grosses mailles permettent une meilleure infusion.

Comment utiliser une théière japonaise ?

  • Faire bouillir de l’eau.
  • Réchauffer et nettoyer la théière avec l’eau bouillante.
  • Déposer le thé dans le filtre en respectant la quantité recommandée en fonction du type de thé et du modèle de théière.
  • Verser de l’eau chaude pour infuser le thé. La température de l’eau et le temps d’infusion dépendent du thé choisi.
  • Verser doucement le thé dans les tasses.
  • Nettoyer les ustensiles avec de l’eau chaude.

Certaines théières font également bouilloires, vous pouvez donc les placer directement sur le feu de la cuisinière ou sur un réchaud.

Et voilà, les théières japonaises n’ont plus de secrets pour vous !