Papiers japonais

L'art du papier japonais, le washi

Le papier japonais traditionnel, ou washi, est fabriqué à partir de fibres naturelles provenant principalement du mûrier à papier, le kōzo. Ce papier aux longues fibres entrelacées est fabriqué artisanalement depuis plus de 1300 ans. Il est réputé pour sa souplesse, sa solidité et sa longévité. Grâce à sa grande résistance aux plis et aux déchirures, le papier japonais washi est souvent utilisé pour les pliages d'origami, les travaux de reliure ou les créations en carterie. De plus, ce papier japonais présente des motifs et des couleurs très divers et variés. Inspirés de la nature et du monde qui nous entoure, les motifs sont souvent fleuris ou graphiques et peuvent représenter également des animaux et des personnages.

L'origami, l'art japonais du pliage de papier

L'art de l'origami fait appel à des techniques de pliage du papier apparues il y très longtemps au Japon. A l'origine, les premiers pliages en papier ont été réalisés lors de rituels religieux pour emballer les offrandes faites aux dieux. L'origami découle de la tradition de l'origata qui consistait à réaliser des pliages en signe de courtoisie au sein des familles de samouraïs, pour faire des enveloppes-cadeaux lors de mariages par exemple. Avec la popularisation du papier japonais washi, l'origami s'est répandu dans tout le Japon puis le monde entier. De nos jours, l'art de l'origami, ou comment transformer de simples carrés de papier en animaux, oiseaux, fleurs... continuent de fasciner les petits comme les grands. L'origami en forme de grue est considéré comme un incontournable de cet art du pliage. La grue est un animal porte-bonheur qui symbolise la paix et la longévité. Une légende raconte que "quiconque plie mille grues de papier verra son vœu exaucé".