Halloween au Japon

octobre 26, 2021 6 min de lecture

halloween japon

Le mois d’octobre au Japon rime avec frissons ou mignon. Préparez-vous à vivre un Halloween hors du commun… à la sauce nippone.

Si la culture japonaise inspire l’occident, l’inverse est également vrai. Les fêtes comme Noël ou la Saint-Valentin ont su trouver leur place dans l’archipel notamment sur le plan commercial. Halloween au Japon ne fait pas exception.

Toutefois, pas de chasse aux bonbons ni d’enfants sonnant aux portes, car au Pays du Soleil Levant ce sont les adultes qui s’amusent.

🎃 Halloween, une tradition occidentale japonisée

Bien qu’Halloween ne fasse pas partie des traditions japonaises, cette fête anglo-saxonne est célébrée chaque année dans l’archipel. L’influence des Etat-Unis sur le Japon ne date pas d’hier. En effet, depuis l’occupation à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, la pop culture américaine se répand dans le pays. Peu à peu, la musique, la mode et le cinéma japonais s’inspirent de courants européens. Certaines fêtes occidentales réussissent même à traverser les frontières. Au Japon, pays du cosplay, on ne manque pas une occasion de se déguiser. C’est donc tout naturellement qu’Halloween s’est imposée au pays du soleil levant.

🧛‍♀ De simple fête marketing... À véritable festival japonais !

Hello Halloween Pumpkin ParadeHello Halloween Pumpkin Parade. Source : www.timeout.com

A la fin du 20e siècle, les commerçants commencent à sentir le potentiel d’Halloween. Et c’est dans le fameux quartier avant-gardiste d’Harajuku que la fête américaine prend racine grâce à une boutique de jouet. En 1983, le célèbre magasin Kiddy Land instaure le premier défilé costumé ou Hello Halloween Pumpkin Parade. Véritable succès, l’événement rassemble toujours plus d’enfants chaque année. 

Les grands parcs d’attractions comme Tokyo Disneyland ou Universal Studios Japan se sont également emparés de l’occasion pour surfer sur la vague marketing. Peu à peu, cette fête commerciale anglo-saxonne se démocratise dans l’archipel. A partir des années 2000, Halloween s’implante définitivement au Japon à coup d’événements, de parades et de produits dérivés. 

🕸 Les quartiers commerçants aux couleurs d’Halloween

Dès la fin du mois de septembre, les rues commerçantes se parent d’orange, de noir et de violet. Les boutiques décorent leurs vitrines de citrouilles sculptées, toiles d’araignées et chauve-souris. De leur côté, les centres commerciaux proposent des animations et des articles inspirés de Jack O’Lantern. En cette période, on trouve des gâteaux, desserts et confiseries saveur pumpkin. Les bentos prennent des apparences diaboliques de squelettes, ou de doigts sanguinolents. Par ailleurs, de grandes enseignes comme Mac Do et Starbucks mettent en place des opérations marketing pour attirer la clientèle. Ainsi, on peut manger des burgers noirs ou des frites sauce chocolat-citrouille chez le géant de la restauration rapide. De même, les Frappuccino sanglants vous attendent dans la célèbre chaîne de café américaine.

🥢 Une fête occidentale entièrement japonisée

Si Halloween est une fête occidentale à l’origine, les Japonais l’ont entièrement adaptée à leur culture. Aux États-Unis et en Angleterre, le 31 octobre est très attendu par les enfants qui comptent bien rapporter un maximum de sucreries, faire des farces et se régaler tout en arborant leurs plus terrifiants costumes. Les maisons sont décorées pour l’occasion et certaines deviennent de véritables spectacles de son et lumière.

Au Japon, vous ne verrez pas de horde d’enfants déguisés devant les portes ni de maisons hantées dans votre quartier. Il faut savoir que la tradition du trick or treat (un bonbon ou un sort) est totalement exclue dans la culture nippone. Eh oui, les Japonais sont trop polis pour déranger leurs voisins. Chose surprenante : Les yakuzas ont tout de même essayé de faire honneur à la coutume anglo-saxonne en distribuant des friandises aux enfants mais bizarrement, cela n’a pas pris ;-)

Vous l’aurez compris, Halloween n’est pas vraiment la fête des enfants. Par ailleurs, ce sont les adultes qui profitent des festivités. Fêtes de rue, flash mob, parades… les grandes villes s’animent et les fêtards y voient l’occasion de s’amuser. Même les bars et les boîtes de nuit se mettent au diapason. A noter qu’Halloween au Japon ne se fête pas que la veille de la Toussaint, mais tous les vendredis et samedis soirs de la fin du mois d’octobre.

🦹 Pas de fête d'Halloween sans déguisement

déguisement halloween japon

Crédit : @tokyofashion sur flickr

Dans l’archipel, pas de chasse aux bonbons. En revanche, tout le monde se déguise et parade dans les rues. Culture du Cosplay oblige… Ainsi, les Japonais adorent se transformer en zombies, vampires, fantômes ou autres créatures terrifiantes, mais aussi attendrissantes comme des citrouillespersonnages d’animé ou de Disney… Enfin, beaucoup de jeunes Japonaises choisissent des tenues sexy d’infirmières ou de policières. Bref, si vous voulez célébrer Halloween au Japon, vous devez absolument jouer le jeu.

Voici quelques idées de costumes très populaires :

  • Personnages d’animé japonais et de manga (Sailor Moon, Sangoku, Gundam…)
  • Personnages de jeux vidéo (Pikachu, Mario…)
  • Personnages de cinéma (Batman, Dark Vador…)
  • Les héros, monstres et princesses Disney (Blanche Neige, Ursula, la Reine des neiges…)
  • Personnages des studios Ghibli (Totoro, Princesse Mononoke…)
  • Yurei (fantômes japonais vêtus d’une robe blanche et de longs cheveux noirs)
  • Démons Oni, yokai et autres personnages du folklore japonais
  • Personnage de la culture nippone (sumo, geisha…)

Beaucoup de passionnés de cosplay confectionnent leurs tenues eux-mêmes, mais si vous n’êtes pas créatif, vous pouvez facilement trouver votre costume dans les magasins Donkihotte ou autres boutiques spécialisées à Tokyo.

🎯 Les meilleurs endroits pour fêter Halloween au Japon

Dans la capitale, tout rappelle la fête anglo-saxonne, que ce soit les décors, les produits dérivés ou le menu spécial Halloween… et on ne compte plus le nombre d’événements et de soirées à thème au cours du mois d’octobre. C’est donc le spot idéal, en particulier dans les quartiers animés. A Shibuya, vous pourrez goûter à la folie nocturne et assister à un gigantesque défilé avec un nombre impressionnant de festivaliers. Dans une version plus mignonne, le quartier d’Harajuku rassemble chaque année plus de 1000 enfants en costume lors du Hello Halloween Pumpkin Parade. Vous pouvez également vous offrir une pause gourmande dans un grand hôtel tokyoïte pour admirer les buffets aux couleurs de l’événement. De même Disneyland Tokyo est un excellent spot avec ses décors époustouflants et son fameux défilé de chars. Enfin, les trains habituellement calmes peuvent se transformer en véritable lieux de soirées Halloween. 

halloween Disneyland Tokyo

Décorations d'Halloween devant le manoir hanté, Disneyland Tokyo. Source : japanjourneys.jp

A Osaka, rendez-vous à la gigantesque fête de Dotonbori ou encore au festival d’Halloween à Universal Studios Japan pour profiter pleinement des animations. Kawasaki est également une destination phare pour célébrer halloween au Japon avec sa grande parade. L’événement gagne en ampleur chaque année surtout depuis l’intégration de la Gay Pride. Les amoureux de manga et d’animés pourront également se rassembler au Festival Cosplay d’Ikebukuro.

👻 Au Japon, la fête des morts, c'est... L'été !

Culturellement, la fête des morts au Japon n’a pas lieu vers la Toussaint mais au mois d’Août (ou juillet selon les régions) avec le traditionnel festival O bon. Lors de ce rituel bouddhiste importé de Chine, on dit que les ancêtres reviennent sur Terre pour visiter les vivants. La célébration dure plusieurs jours et se déroule à différentes dates selon les régions. La période la plus courante étant du 13 au 15 Août.

Lors de cette fête très populaire, les familles se réunissent pour rendre hommage aux morts et effectuer certains rituels. C’est aussi l’occasion de se rendre sur les tombes des disparus et de prier dans les temples. Parmi les traditions de l’O bon on retrouve les offrandes déposées sur les autels afin d’apaiser les esprits. Il s’agit généralement de nourriture (légumes, fruits, riz, gâteaux) chargée de significations spirituelles. Le premier et le dernier jour, des lanternes sont allumées pour guider les âmes. Les Japonais se rendent aux festivals O-bon ou Bon, en yukata pour effectuer les « Bon odori ». Il s’agit de chorégraphies très anciennes en l’honneur des ancêtres qui se déroulent autour d’une grande estrade. A noter que chaque région a ses propres Bon Odori. En cette période de vacances d’été, c’est tout le Japon qui s’anime au rythme de la musique et des danses traditionnelles.  Avec ses nombreuses festivités, l’O-bon est une fête traditionnelle à ne pas manquer.

Importé récemment, Halloween au Japon est devenue une institution. Les habitants de l’archipel se sont approprié la fête païenne en l’adaptant à leur folklore et tout comme aux USA, l’événement est un véritable succès.

Alors, prêts à vous aventurer dans une foule de monstres en tout genre ?

 

Source photo de couverture : https://www.jrailpass.com/blog/halloween-in-japan


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Vous aimerez lire aussi :

que mange les japonais
Que mangent les Japonais ?

mai 10, 2022 5 min de lecture

Voir l'article entier
ville japon a visiter
Le top 10 des villes à visiter au Japon

avril 26, 2022 7 min de lecture

Voir l'article entier
Haïku japonais
Haïku japonais, le plus petit poème du monde

avril 12, 2022 4 min de lecture 1 Commentaire

Voir l'article entier