Le Mariage au Japon

septembre 24, 2020 5 min de lecture

mariage japon

L’automne va de pair avec la saison des mariages au pays du soleil levant. Entre respect des traditions et modernité, le mariage au Japon est un événement de grande envergure.

Traditionnellement, le mariage au Japon se déroule suivant une cérémonie shinto empreinte de nombreux rituels. Shinzen kekkon (神前結婚) en japonais, le mariage shinto signifie littéralement "mariage devant les divinités".

Selon la coutume, les mariés et leurs invités portent un kimono, boivent du saké et agitent des branches de sakaki avant de se retrouver autour d’un gigantesque banquet.

Découvrez les mœurs du mariage au Japon, le déroulement de la cérémonie et les traditions nuptiales au pays du soleil levant.

💘 Le mariage au Japon, entre coutume et tradition

Le mariage traditionnel est une coutume datant d’un millénaire. Estimé à plus d’un million en 1970, le nombre de mariages a quasiment diminué de moitié aujourd’hui. Pour cause, les jeunes japonais n’ont pas confiance en l’avenir économique et préfèrent miser sur leur carrière professionnelle. Aussi, comme dans le reste du monde, l’âge moyen du premier mariage est de plus en plus tardif. En 2019, il est estimé à 31 ans pour les hommes et à 29 ans pour les femmes. En parallèle, le taux de divorce diminue après avoir atteint un pic de 290 000 en 2002. A noter que dans la culture japonaise, il est mal vu d’être célibataire passé 30 ans. Une véritable pression sociale pour les trentenaires.

mariés japonaisFuturs mariés japonais. Crédit Photo : Marisol Benitez

A l’origine, le mariage au Japon avait un rôle social et culturel. L’omiai ou "mariage arrangé" préservait l’honneur des familles, développaient les alliances politiques et offraient la garantie d’un avenir sûre. Si cette pratique venue des samouraïs était répandue jusqu’aux années 60, elle a quasiment disparu aujourd’hui, laissant place au mariage d’amour. Par ailleurs, l’attrait pour le romantisme et la modernité du mariage à l’occidental explose au Japon. Toutefois, les traditions ont la peau dure dans l’archipel et le mariage shinto traditionnel n’est pas près de disparaître.

Les étapes avant le mariage

Pour célébrer un mariage shinto traditionnel, les futurs époux doivent passer par la case fiançailles qui représente une obligation légale au Japon, en plus d’un engagement moral.

💍 Les fiançailles : une valeur légale au Japon

La cérémonie de fiançailles traditionnelle est un repas, organisé entre les familles des futurs mariés en respectant les dates favorables du calendrier bouddhiste. Pour cela, on consulte l’horoscope chinois du couple.

Le repas de fiançailles est la première rencontre officielle entre les deux familles. Les fiancés reçoivent des cadeaux symboliques selon les coutumes japonaises. Une ceinture de kimono (Obi) est offerte à la future épouse afin de représenter les qualités féminines alors que le futur époux reçoit un pantalon traditionnel (Hakama), en symbole de sa fidélité.

mariage shinto au Japon

D’autres objets fétiches sont distribués au nombre de 9 afin de porter bonheur : un tonneau de saké, des sous pour le vin, un éventail, un ormeau, du chanvre, des algues Konbu, de la seiche, de la bonite et de l’argent.

💓 Le mariage civil : dernière étape avant la cérémonie shinto

Afin de pouvoir célébrer leur mariage, le couple doit d’abord officialiser son union par le biais d’un mariage civil. Il s’agit plus d’une formalité administrative que d’un acte symbolique. Un simple document accompagné des sceaux des mariés suffit. La déclaration doit être enregistrée à l’État civil de la mairie du futur lieu d’habitation des époux.

A savoir qu’au Japon, l’homme doit avoir au moins 18 ans et la femme 16 ans pour pouvoir se marier. Le mariage homosexuel est interdit et les époux doivent obligatoirement porter le même nom de famille.

🎎 Déroulement d’un mariage shinto au Japon

déroulement d'un mariage shintoEntrée des mariés et des familles dans le sanctuaire shinto. Crédit Photo : Yoav Aziz

Bien que le mariage à l’occidental soit dans l’air du temps au pays du Soleil Levant, le mariage shinto incarne le mariage traditionnel au Japon. C’est un événement très important pour les familles nécessitant un budget particulièrement onéreux. Comme pour la cérémonie de fiançailles, la date du mariage est choisie selon les dates les plus favorables du calendrier chinois afin de garantir une union prometteuse. C’est pourquoi la plupart des mariages shinto ont lieu en automne et parfois au printemps.

Le mariage traditionnel autrefois célébré au domicile du marié, se déroule dans un sanctuaire shinto en petit comité, avec la présence des deux familles et des amis proches. Le prêtre anime la cérémonie, assisté par de jeunes femmes appelées miko.

👘 Tenue traditionnelle des mariés japonais

tenue des mariés japonaisTenues traditionnelles des mariés japonais.

La mariée est habillée, coiffée et maquillée pendant de longues heures. Elle porte un kimono blanc à manches longues appelé Shiromoku, un Obi et un long manteau. Sa coiffure est composée d’un chignon, en général une perruque, agrémentée d’une grande coiffe blanche. Côté accessoires, elle tient un éventail et une jolie boîte contenant un peigne et un miroir.

A la manière d’une geisha, son visage est recouvert de poudre de riz, ses yeux soulignés d’un trait noir et sa bouche peinte en rouge.

Le costume traditionnel du marié est plus simple. Il se compose d’un Hakama, un genre de pantalon large et plissé et d’une veste Haori de couleur sombre.

😇 La cérémonie religieuse

cérémonie religieuse shintoRituel du San-san-kudo et prononciation des voeux.

La cérémonie commence par des rites de purification du couple, suivis de prières et du célèbre rituel du San-san-kudo où les mariés échangent 3 fois une coupe de saké. Chaque coupe représentant le passé, le présent et le futur.

Puis, a lieu l’échange des alliances avec la prononciation des vœux. Enfin, vient le temps des offrandes et des danses traditionnelles pour honorer les kamis (divinités japonaises). Des branches de Sakaki sont remises aux mariés pour les unir avec les dieux. Ces derniers les agitent en suivant un rituel bien précis. Pour clore la cérémonie, les deux familles partagent du saké afin de symboliser leur union.

🍸 Le repas de réception

banquet de réception mariage japonais

Le banquet de réception est également très codifié. Les invités, plus nombreux qu’à la cérémonie shinto, remettent une enveloppe comportant de l’argent en guise de cadeau de mariage : 30 000 Yen pour une personne seule et 50 000 pour un couple afin d’aider les jeunes mariés à couvrir les frais de leurs noces. A noter que la somme doit obligatoirement être un nombre impair pour ne pas porter malheur au couple. L’enveloppe remise aux mariés est décorée d’un nœud indénouable symbolisant l’amour éternel.

Pendant la réception, la mariée change de tenue plusieurs fois, elle porte souvent un Uchikake suivi d’un kimono coloré et d’une robe de mariée occidentale. Le banquet de noce se ponctue de discours, projections vidéo, spectacles et autres divertissements au grand bonheur des convives. Puis, on ouvrira un tonneau de saké selon le rituel de l’ouverture du miroir pour fêter la nouvelle vie des mariés.

Au cours de cette soirée, la famille de l’heureux élu a pour tradition de verser une dot à celle de la mariée. Aujourd’hui, l’argent est souvent reversé aux jeunes époux. Après le repas, la séance photo annonce la fin des festivités. La courtoisie étant une valeur majeure au Japon, les mariés prononcent un discours de remerciement et n’oublient pas de gâter chaque invité en offrant des cadeaux.

💒 Le mariage à l’Occidental, en vogue au Japon

mariage occidental au JaponMariage occidental à Kyoto, Japon. Crédit Photo : Kristin Wilson

A la pointe du romantisme et de la modernité, le mariage occidental séduit de nombreux japonais. Si bien qu’il représente la majorité des mariages aujourd’hui.

Robe de mariée blanche pour madame, costume pour monsieur, le kimono n’a qu’à rester dans l’armoire, car le glamour est au rendez-vous. Bien que le mariage chrétien soit très populaire au Japon, la religion ne touche qu’une infime partie de la population. En réalité, cela n’est pas un problème puisque de nombreux hôtels proposent des édifices en toc et même de faux prêtres afin de rendre le rêve possible.

De nos jours, le mariage occidental a le vent en poupe et l’on ne compte plus les fausses chapelles qui servent de lieu de cérémonie. Toutefois, le mariage traditionnel reste profondément ancré dans la culture nippone.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Vous aimerez lire aussi :

film d'animation japonais
Top 20 des films d’animation japonais

octobre 21, 2020 11 min de lecture

Voir l'article entier
yakuza
Les Yakuzas, célèbre mafia japonaise

octobre 13, 2020 5 min de lecture

Voir l'article entier
ikebana
L'Ikebana, l'art floral japonais

octobre 06, 2020 6 min de lecture

Voir l'article entier