Hanami, contempler la floraison des cerisiers

janvier 19, 2021 7 min de lecture

hanami, contemplation des cerisiers en fleurs

Quoi de plus poétique que d’admirer les cerisiers en fleurs 🌸 à l’arrivée des beaux jours ? Chaque année, les Japonais s’émerveillent devant la beauté fugace de cet incroyable spectacle de la nature.

Le Hanami est une fête traditionnelle qui célèbre la floraison des cerisiers au printemps. Cette vieille coutume qui s’étend de mars à mai est particulièrement ancrée au Japon. A l’heure de l’efflorescence des sakura, le pays tout entier ne parle plus que de ça.

Immergez-vous dans l’univers féérique du Hanami. 🤩

🌸 Qu’est-ce que le Hanami ?

Hanami signifie « regarder les fleurs » en japonais et plus particulièrement les fleurs de cerisier. Sous ce nom exotique se cache un véritable ballet végétal dans lequel les fleurs de cerisier brillent de toute leur splendeur. La floraison des sakura est brève et intense, aussi les Japonais apprécient d’autant plus ce moment magique qui ne dure qu’une dizaine de jours. 📅

De nombreuses familles profitent de cette occasion pour faire un pique-nique à l’ombre des arbres en fleurs. 🍱 Il faut savoir que les places sont chères et il vaut mieux se lever de bon matin pour poser sa bâche dans la pelouse. L’enthousiasme pour cette fête est également ponctué d’un rituel social. Ainsi, ce sont les plus jeunes qui se lèvent de bonne heure (et de bonne humeur ! 😄) pour réserver une place en attendant leurs aînés.

La contemplation des fleurs est particulièrement populaire dans l’archipel et provoque un véritable phénomène national. Au printemps, la gastronomie japonaise se relève de notes florales et l’on voit fleurir les pâtisseries et les spécialités nippones telles que les sakura mochi ou les sakura daifuku, le thé aux fleurs de cerisier, le saké sakura et autres délices pour ravir les palais... 🤤

femmes en kimono et sakura en fleursJeunes femmes en kimono se promenant sous les cerisiers en fleurs, Japon. (Crédit : @chasing_dusk)

Les origines du Hanami

Cette coutume nippone débute à la période Nara sous l’influence de la culture chinoise. A cette époque, les Japonais se mettent à admirer les fleurs tandis que les premiers pruniers importés de Chine font un véritable carton au Pays du Soleil Levant. Appelés Ume, on s’émerveille devant la beauté de leur floraison. Plus tard, à l’époque Heian, ce fut au tour des cerisiers d’être honorés.

La tradition du Hanami, prend ses racines dans les rituels shinto d’autrefois. L’arrivée du printemps annonçait la plantation du riz et les fermiers avaient pour habitude de déposer des offrandes aux dieux afin de protéger les récoltes. Aussi, on croyait que les divinités se cachaient dans les fleurs de cerisier. Il fallait donc instaurer un jour férié en l’honneur des kamis. Dès lors, les paysans leur apportaient de délicieux mets et du saké. Vous voyez, c’est de là que vient le rituel du pique-nique sous les cerisiers en fleurs. 💁

C’est en fait l’empereur Saga qui instaura cette célébration florale à l’ère Heian, en la rendant festive à la Cour impériale. Plus tard, le Hanami s’étend à la caste des samouraïs avant de gagner le cœur de toute la population. Les sakura inspiraient les poètes telle une allégorie de la vie courte et flamboyante.

estampe d'Hiroshige représentant un pique-nique sous les cerisiers fleurisEstampe d'Hiroshige représentant un pique-nique sous les cerisiers fleuris, à l'époque d'Edo (1600-1868). La scène se déroule sur la colline Goten-yama à Shinagawa.

Par ailleurs, la fleur de cerisier se charge d’une symbolique forte au Japon. Elle représente la beauté éphémère et le temps qui passe, rappelant avec nostalgie la valeur de la vie. Aussi, elle occupe une place importante dans la littérature et l’art japonais, c’est pourquoi elle figure souvent dans l’Ukiyo-e, les poèmes, les mangas ou encore au théâtre. 🎭

De par son lien avec la mort, la fleur de sakura est associée à la classe guerrière dont font partie les samouraïs et devient l’emblème du gouvernement japonais. Rattachée au printemps, c’est aussi l’incarnation du renouveau et de l’évolution. Si à l’époque, le Hanami annonçait la plantation du riz, aujourd’hui, les fleurs de cerisier marquent la rentrée scolaire 📚 et l’année fiscale. Et parce qu’elles symbolisent l’espoir, on les retrouve parmi les porte-bonheur japonais.

🤩 Les meilleurs spots pour admirer les cerisiers en fleurs au Japon

Il existe de nombreuses variétés de cerisiers au Japon dont les teintes varient du blanc pur au rouge en passant par toute une palette de roses plus ou moins clairs. Certaines espèces arborent même des nuances de jaunes. 🙃 Aussi, la forme de l’arbuste, le nombre de pétales et la période de floraison peuvent varier. Le sakura le plus populaire dans l’archipel est une espèce aux fleurs blanches nuancées de rose pâle, à cinq pétales. Il s’agit du cerisier Yoshino appartenant à la famille des Prunus serrulata (Cerisier du Japon).

Les sakura fleurissent du sud au nord du Japon. Par conséquent, selon votre destination il faudra guetter la période adéquate. 🔍 Pour cela, nous vous conseillons de consulter régulièrement les prévisions sur Internet. Ce phénomène étant très attendu par les Japonais et les touristes, pensez à réserver dès que possible !

sakura au-dessus de la rivière Meguro à TokyoSakura en fleurs au-dessus de la rivière Meguro à Tokyo. (Crédit : Sora Sagano)

📌 Faire le Hanami à Tokyo

  • Le parc Shinjuku Gyoen

Ce parc magnifique de 58 hectares abrite plus d’un millier de cerisiers, dont une dizaine de variétés distinctes. L’entrée est payante, mais le spectacle est exceptionnel !

C’est l’un des endroits favoris des Japonais pour venir pique-niquer. Ici, on fête le Hanami de manière conviviale en buvant le saké et en dévorant de délicieux mets. En plus d’apprécier la beauté du paysage, vous pourrez goûter des spécialités japonaises.

📌 Fêter le Hanami à Kyoto

  • La Voie du Philosophe

Cette promenade est sensationnelle lorsque les cerisiers qui bordent le sentier sont en fleurs. Venez tôt le matin pour ne pas être gêné par la foule.

  • Le parc Maruyama

Ce jardin public propose différents espaces pour pique-niquer, savourer une boisson ou un plat tout en admirant les cerisiers. Le plus : un magnifique sakura pleureur éclairé à la tombée de la nuit.

📌 Le plus beau spot à Kyushu

  • Le château de Kumamoto

Si vous visitez le sud du Japon, l’incontournable château de Kumamoto et son grand parc bordé de sakura valent mille fois le détour.

fêter hanami à Nara, JaponPour fêter le Hanami en compagnie de daims curieux, rendez-vous à Nara ! (Crédit : Agathe Marty)

📌 Célébrer le Hanami à Nara

C’est le spot qui recense le plus grand nombre de cerisiers au Japon. Avec ses 30 000 arbres, le Mont Yoshino attire de nombreux randonneurs. Profitez de votre excursion pour visiter les temples et contempler de somptueux points de vue.

Ce joli parc situé à côté du temple de Todaiji compte plus de 2000 cerisiers. Lors de votre balade, vous apercevrez certainement des daims en liberté.

📌 Contempler les sakura au Mont Fuji

  • La pagode Chureito

Située dans la région des 5 lacs, la Pagode Chureito offre une vue imprenable sur les sakura et le Mont Fujisan qui inspire les plus grands photographes.

📌 Où faire le Hanami à Osaka ?

  • Le château d’Osaka

Avec ses milliers de sakura, le château d’Osaka est un site remarquable pour contempler les cerisiers en fleurs. Vous ne serez pas déçu par la beauté du paysage !

🍃 Mono no Aware, la philosophie du Hanami

jeune femme sous un cerisier en fleursJeune femme sous un cerisier en fleurs, Japon. (Crédit : Antonina Bukowska)

L’engouement des Japonais pour la floraison des cerisiers illustre bien le concept du Mono No Ware qui s’émeut de la beauté éphémère. Il s’agit d’une théorie à la fois esthétique et spirituelle dont l’influence a marqué la littérature nippone. On peut citer les œuvres du grand érudit Motoori Norinaga, adepte de cette philosophie et les nombreux haïku (poèmes japonais) qui en découlent.

Mono (物) se traduit par « objet » et aware (哀れ) signifie « pathos ». L’expression traduit l’émotion ou l’empathie que l’on ressent face aux choses qui nous entourent, dont l’aspect physique reflète un moment particulier de notre existence.

Lors du Hanami, on s’émerveille devant la beauté des cerisiers en fleurs, et l’on ressent une pointe de nostalgie face au temps qui passe et à l’impermanence des choses. Cela rappelle avec poésie, la fragilité de la vie et le lien inéluctable avec la mort. De quoi méditer… 💭

🌎 Fêter l’Hanami en dehors du Japon ?

floraison annuelle des cerisiers en fleurs de Washington, DC.Floraison annuelle des cerisiers en fleurs de Washington, DC. (Crédit : Mark Tegethoff)

Si la célébration de l’Hanami est une tradition incontournable au Japon, vous pouvez également le fêter dans d’autres pays d’Asie comme en Chine ou à Taïwan.

En Europe, vous pouvez admirer les cerisiers en fleurs en Finlande avec le Hanami de Helsinki, en Italie au Parc de Esposizione Universale di Roma et en France, au Parc des Sceaux de Paris.

Si vous avez prévu un voyage aux États-Unis, le National Cherry Blossom a lieu tous les printemps tandis qu’à Philadelphie, vous aurez le plaisir de fêter le Hanami avec le Festival des cerisiers en fleurs Subaru. De même, le jardin botanique de Brooklyn accueille chaque année le Anual Sakura Matsuri.

D’autres festivals autour de la floraison des cerisiers sont mondialement connus. C’est le cas du International Cherry Blossom Festival qui se déroule en Géorgie dans la ville de Macon.

Véritable phénomène au Japon, le Hanami est un spectacle éphémère que l’on contemple en famille ou entre amis. La beauté des sakura en fleurs offrent un moment magique à la fois pour les yeux et l’esprit. Au-delà de l’aspect féerique de l’événement, la fête des cerisiers est l’occasion de prendre conscience de la valeur de l’instant présent. Alors, posez-vous un instant sous un majestueux sakura et laissez le charme de la nature opérer. 😉

Si vous souhaitez en savoir plus sur les traditions au Japon, voici quelques articles qui pourraient vous intéresser. Bonne lecture !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Vous aimerez lire aussi :

hina matsuri
Hina Matsuri, la fête des filles

mars 02, 2021 5 min de lecture

Voir l'article entier
omamori
Omamori, l’amulette japonaise porte-bonheur

février 23, 2021 6 min de lecture

Voir l'article entier
saint valentin au japon
Fêter la Saint-Valentin au Japon

février 16, 2021 5 min de lecture

Voir l'article entier