Sandales japonaises : Ce que vous devez savoir sur les geta

août 19, 2019

tout savoir sue les sandales japonaises

Au Japon, il est de coutume d'enlever ses chaussures devant la porte avant de rentrer chez quelqu'un et cette action a longtemps été facilité par le port de geta, des sandales japonaises traditionnelles ouvertes et faciles à enfiler.

A l'époque, ces chaussures japonaises étaient portées à toutes les occasions et toutes les saisons. De nos jours, la plupart des Japonais ont adopté des chaussures modernes occidentales, et le port de geta est plus fréquent lors d'événements comme des festivals ou cérémonies traditionnelles.

Cependant, une chose reste inchangée : avec leur forme un peu similaire aux tongs, ces sandales japonaises sont toujours confortables ! Et contrairement aux tongs de plage en plastique que nous connaissons bien, les geta sont très belles et pratiques. 

Il est temps d'en savoir un peu plus sur ces chaussures traditionnelles japonaises et d'en adopter une paire à notre tour.

Les geta japonaises traditionnelles

Geta deux dents Univers du JaponGeta deux dents - Univers du Japon

Les geta, qu'est-ce que c'est ?

Les geta japonaises sont des sandales en bois qui se distinguent avant tout par leurs « dents » — des morceaux de bois qui se trouvent en-dessous de la semelle et qui sont généralement au nombre de deux, même si vous pouvez trouver des geta avec une seule dent ou aucune.

Alors que vous pourriez les comparer aux chaussures à plate-forme des années 70, elles n’étaient initialement pas conçues pour la mode. Au contraire, elles permettent de surélever la personne qui les porte afin d’éviter que son magnifique kimono ne soit traîné dans la boue ou la neige.

Femme portant geta à deux dents

Comment porter les geta ?

Les marchands et les chefs sushi portaient traditionnellement des geta pour homme extrêmement surélevées afin de garder une certaine distance entre eux et les restes sur le sol. Parfois, ces hommes portaient même les geta qui n'avait qu'une seule dent, appelée tengu-geta, positionnée en plein centre de la semelle.

Il y a également des geta spéciales portées par les geishas à l'entrainement qui sont solides avec l'orteil incliné à l'avant. Ce type de geta est parfois porté par des jeunes filles lors des célébrations traditionnelles. Elles sont appelées pokkuri ou koppori (si vous prononcez ces mots à haute voix à plusieurs reprises, vous vous rendrez compte qu'elles sont nommées d'après le son que les geta font lorsqu’elles claquent sur le sol au rythme des pas).

Geta portées par des geishas

Pour garder vos pieds au chaud même en hiver, il existe des chaussettes japonaises spécialement conçues pour être portées dans des geta. Ces chaussettes, appelées tabi, ont la particularité de séparer le gros orteil du reste des orteils afin d'y glisser la lanière de la sandales. Les tabi traditionnelles n'étaient pas élastiques et se refermaient à l'arrière avec des attaches métalliques, et la semelle de la chaussette était plus épaisse pour faire office de chausson à l'intérieur des maisons après s'être déchausser.

Pour en savoir plus sur ces chaussettes japonaises si particulières, vous pouvez lire notre article sur L'incroyable univers des chaussettes japonaises ou encore Tabi : Origine et tradition des chaussettes japonaises.

Où acheter des geta ?

Puisque la plupart des gens ne sont ni futurs geisha ni chefs sushi, la chose la plus importante à se rappeler est sans doute qu'il y a des geta pour toutes les saisons !

Les ama-geta sont faites spécifiquement pour la saison des pluies et peuvent être élevées jusqu’à 18 centimètres, et les geta spéciales pour la neige ont des plaques métalliques sous la semelle pour éviter de glisser.

Les geta conçues pour être portées en temps humide disposent souvent d'un petit revêtement pour garder vos orteils au sec. Quant aux geta peu surélevées, elles sont parfaites pour l'été.

sandales japonaises geta plates Univers du Japongeta pour femme - Univers du Japon

Bien qu'étant une chaussure ancienne, les geta font toujours partie intégrante de la culture japonaise. Les designers les ont de temps en temps repensées dans des formes plus occidentales ; mais pour l'usage extérieur occasionnel, la forme standard continue d'être une option pratique et élégante qui peut être portée presque n'importe quel jour.

Si vous souhaitez tester par vous-même le confort de ces sandales en bois, allez jeter un coup d’œil à notre collection de sandales japonaises geta.

Choisir la bonne taille de sandales japonaises

Les Japonais ont tendance à avoir des pieds légèrement plus petits que les Occidentaux, mais cela ne vous empêche pas d'obtenir une paire de sandales japonaises ou de chaussettes tabi. D'autant plus que les geta sont généralement portées plus petites que la taille du pied, avec le talon qui dépasse légèrement à l'arrière. Il y a une bonne raison à cela, votre pied doit se situer bien au dessus de la ou les dents en bois fixées sous la semelle afin de ne pas perdre l'équilibre.

homme avec geta une dent

Les geta sont des chaussures décontractées, elles gardent vos pieds au frais l'été et vous donnent une posture idéale pour soulager les maux du dos. Elles sont conçues pour le confort et la praticité - même si ce n'est pas l'idée que l'on peut s'en faire à première vue - et celles fabriquées au Japon ont une esthétique particulière qui ne peut être trouvée nulle part ailleurs.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.