Tout savoir sur les Sandales Japonaises

août 19, 2019 4 min de lecture

tout savoir sue les sandales japonaises

Le saviez-vous ? Au Japon, il est de coutume d'enlever ses chaussures devant la porte avant de rentrer chez quelqu'un. Cette action a longtemps été facilité par le port de sandales japonaises traditionnelles, ouvertes et faciles à enfiler.

À l'époque, les geta japonaises (下駄) étaient portées à toutes les occasions et toutes les saisons. De nos jours, la plupart des Japonais ont adopté des chaussures modernes occidentales, et le port de geta est plus fréquent lors d'événements comme des festivals ou cérémonies traditionnelles.

Cependant, une chose reste inchangée : avec leur forme un peu similaire aux tongs, ces chaussures japonaises sont toujours confortables ! Et contrairement aux tongs de plage en plastique que nous connaissons bien, les geta sont très belles et pratiques. 

Il est temps d'en savoir un peu plus sur ces chaussures traditionnelles japonaises et d'en adopter une paire à votre tour. 😉

Les geta, sandales japonaises traditionnelles

différents types de geta japonaisesIl existe de nombreuses sortes de geta en fonction des régions, des saisons ou encore du statut social.

Caractéristiques des geta

Bien qu'il existe de nombreuses formes de geta, ces sandales japonaises sont toujours constituées d'une semelle en bois appelée dai et d'une lanière en tissu appelée hanao. Ce qui différencie les geta, ce sont les dents appelées ha en japonais. En effet, ces plateformes situées sous la semelle sont bien souvent au nombre de deux, mais elles peuvent également être uniques ou absentes, très hautes ou peu élevées.

Bien que certains modèles peuvent nous faire penser aux chaussures à plate-forme des années 70, les geta n’étaient initialement pas conçues pour la mode. Pratiques, elles permettent de surélever la personne qui les porte afin d’éviter que son magnifique kimono ou autre vêtement japonais ne soit traîné dans la boue ou la neige.

geta japonaises

Les différents types de geta

Les sandales les plus courantes sont appelées Hiyori geta et possèdent deux dents d'environ 5 cm de hauteur. Ces geta sont portées aussi bien par les hommes que par les femmes et font un bruit de claquement très particulier sur le sol. 

Pour la saison des pluies, les Japonais vont préférer porter des Ama geta car ce modèle présente un bois laqué, des dents plus hautes et un couvre-orteils. En période de neige, les geta ont des plaques métalliques sous la semelle pour éviter de glisser.

Les marchands et les chefs sushi portaient traditionnellement des geta très surélevées afin de garder une certaine distance entre eux et les déchets qui jonchaient le sol. Parfois, ces hommes pouvaient porter des Tengu geta, des sandales ne possédant qu'une seule longue dent au milieu de la semelle. 

Il existe également des geta spéciales constituées d'un seul bloc de bois d'une hauteur de 10 cm : les Okobo geta. Ce genre de geta est réservé aux maiko (les apprenties geisha) et parfois porté par les jeunes filles lors de célébrations traditionnelles. Pour l'anecdote, ces sandales sont aussi appelées pokkuri ou koppori car, si vous prononcez ces mots à haute voix à plusieurs reprises, vous obtiendrez le son particulier du claquement de ces sandales sur le sol.

Enfin, si vous apercevez des geta comportant trois dents très hautes (environ 20 cm), alors il s'agit de Oiran geta. Leur nom provient du fait que ces sandales étaient majoritairement portées par les oiran, des courtisanes de haut rang à l'époque Edo.

geta okoboJeunes geisha (maiko) portant des geta okobo et des chaussettes tabi blanches. Crédits : mykyotophoto.com

Comment porter les geta japonaises ?

Connues pour favoriser une bonne posture et soulager les maux de dos, les geta sont très appréciées comme chaussures d'intérieur. Pour les porter à la japonaise, il faudrait que le talon dépasse légèrement à l'arrière. Dans tous les cas, vérifiez bien que la lanière en tissu maintienne suffisamment vos pieds : ils ne doivent pas décoller de la semelle quand vous marchez.

Ces sandales japonaises se portent pieds nus ou avec des chaussettes particulières nommées tabi. Des chaussettes avec des tongs, me direz-vous ?! Oui, c'est possible, car les tabi ont la particularité de séparer le gros orteils pour pouvoir glisser la lanière de la geta. Vive les chaussettes à doigts !

Autrefois, les chaussettes japonaises se refermaient à l'arrière avec des agrafes métalliques et possédaient une semelle plus épaisse pour servir de chausson à l'intérieur des maisons. De nos jours, il existe des tabi élastiques à enfiler comme nos chaussettes occidentales, avec deux ou cinq doigts et une infinité d'imprimés.

Cependant, pour participer à une cérémonie officielle, le port de chaussettes tabi blanches est de rigueur avec un kimono. On réserve les imprimés funky aux évènements non conventionnels, avec un yukata en été par exemple.

Pour en savoir plus sur ces chaussettes japonaises si particulières, vous pouvez lire notre article sur L'incroyable univers des chaussettes japonaises.

Où acheter des geta ?

Bien qu'étant une chaussure ancienne, les geta font toujours partie intégrante de la culture japonaise. Avec un design repensé au fil des années, la geta s'est légèrement occidentalisée pour offrir un modèle pratique à adopter dans la vie de tous les jours. Sur certains modèles, les dents ont laissé place à une semelle compensée très confortable.

sandales japonaises geta

Si vous souhaitez tester par vous-même le confort de ces sandales en bois, allez jeter un coup d’œil à notre collection de sandales japonaises geta.

Choisir la bonne taille de sandales japonaises

Les Japonais ont tendance à avoir des pieds légèrement plus petits que les Occidentaux, mais cela ne vous empêche pas de succomber à l'envie d'une paire de sandales japonaises ou de chaussettes tabi.

D'autant plus que les geta sont généralement portées plus petites que la taille du pied, avec le talon qui dépasse légèrement à l'arrière. Il y a une bonne raison à cela, votre pied doit se situer bien au-dessus de la ou les dents en bois fixées sous la semelle afin de ne pas perdre l'équilibre.

geta à une dentJaponais perché sur des tengu geta, des sandales à une seule dent. Crédits : tokyofashion.com

Les geta sont des chaussures décontractées, elles gardent vos pieds au frais l'été et vous donnent une posture idéale pour soulager les maux du dos. Elles sont conçues pour le confort et la praticité - même si ce n'est pas l'idée que l'on peut s'en faire à première vue - et celles fabriquées au Japon ont une esthétique particulière qui ne peut être trouvée nulle part ailleurs.

Crédit photo de couverture : Tanakawho on flickr.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Vous aimerez lire aussi :

vieillissement japon
Japon : un record de vieillissement !

septembre 21, 2021 5 min de lecture

Voir l'article entier
otaku
Que veut dire Otaku ?

septembre 14, 2021 5 min de lecture

Voir l'article entier
superstition japonaise
15 Superstitions japonaises étonnantes

septembre 07, 2021 5 min de lecture

Voir l'article entier