Poupée Kokeshi, histoire et signification

mars 30, 2021 5 min de lecture 1 Commentaire

poupée kokeshi

Sur l'archipel nippon, les poupées japonaises sont très populaires. Connaissez-vous les kokeshi ? Si vous dictez cette requête au géant américain Google, une petite poupée en bois joliment décorée s'affichera sur votre écran !

Les kokeshi sont des poupées japonaises sculptées en bois et peintes à la main qui proviennent de la  province de Tôhoku. Symboles majeurs de l’artisanat japonais, ces figurines sont des créations uniques.

Qu'est-ce qu'une poupée kokeshi ? Quelle est son origine ? Comment est-elle fabriquée ? Quels sont les différents types de kokeshi ?

Zoom sur ce trésor artisanal venu tout droit du Pays du Soleil Levant.

👧 Kokeshi : histoire et origine de la poupée japonaise

Originaires de la région du nord du Japon, les kokeshi sont des poupées représentant des petites filles, sculptées sur bois. Elles sont ensuite décorées à la main et laquées. Ces statuettes sans membres remontent au début du XIXᵉ siècle (fin de l'ère Edo). Elles sont reconnaissables à leur corps cylindrique, leur tête arrondie et leurs motifs multicolores.

poupées japonaises traditionnelles kokeshi

Ces jouets pour enfants étaient fabriqués à Tôhoku, une région touristique qui était réputée pour ses sources thermales (les onsens). Les artisans kijishi (artisans locaux sculpteurs de bois) avaient l'habitude, et surtout la dextérité, de fabriquer des objets en bois demandés par les touristes du thermalisme du 17e siècle ! Aussi, ils leur proposaient, entre autres objets, des bols et des plateaux en bois ainsi que des kokeshi qu’ils ramenaient en souvenir.

Se contenter de cette version sur les origines des kokeshi dolls serait méconnaître la culture japonaise chargée de symboliques et de légendes. D'autres hypothèses tentent de démystifier l'origine de ces poupées qui constituent un héritage culturel japonais bien gardé.

Ainsi, il s'agirait pour certains chercheurs de statuettes confectionnées en la mémoire des enfants sacrifiés à cause de la famine, alors que selon d'autres versions, ce serait plutôt une invocation des divinités de la fertilité et des bonnes récoltes ! En effet, ces figurines représentaient le désir d’avoir un enfant. Aussi, une autre théorie prétend que les kokeshi étaient des accessoires de massage pour les rituels pratiqués dans les onsen.

poupée japonaise porte bonheurCredit: Tiger500 on Flickr

Kokeshi : origine étymologique

L'étymologie du mot Kokeshi est aussi sujette à un affrontement des hypothèses. Pour certains, le terme « ko » découlerait de « ki » (arbre) et « keshi » dériverait de « kezuru » : raboter, gratter. D'autres prétendent que « ko » renvoie plutôt au mot « enfant » en japonais et « keshi » provient du verbe kezuru : supprimer, faire disparaître.

Il importe de relever que plusieurs mots désignaient par le passé les poupées japonaises selon les régions : kogesu, kiboko, deko, etc. Ce n'est qu'en 1940 que le mot Kokeshi fut standardisé par consensus entre les artisans et les collectionneurs japonais.

🔎 Les différents types de poupées artisanales

Une authentique poupée Kokeshi est toujours en bois, fabriquée et peinte à la main par un artisan kijishi.

Une première classification pourra se faire selon le critère géographique. En effet, chaque région haut lieu de tourisme thermal a développé son propre style ; dix régions priment sur les autres : Hijiori, Kijiyama, Nambu, Naruko, Sakunami, Tôgatta, Tsuchiyu, Tsugaru, Yajirô, Zaô.

différents types de poupées kokeshi traditionnelles

Une autre catégorisation des kokeshi-dolls basée sur le design est adoptée.

Les Dento Kokeshi : style traditionnel

L'artisan local respecte les formes et les couleurs caractérisant le style de sa région depuis des siècles. La forme est plutôt simple et les couleurs peu nombreuses ; chaque famille d'artisans recourt aux teintes naturelles locales. C'est la version traditionnelle de la poupée. D'ailleurs, « dento » signifie « transmission de ce qui est fondamental ».

Les Shingata Kokeshi : style moderne

Apparues au début des années 1950, elles arborent des couleurs et des formes non totalement conformistes à la tradition des ancêtres (plus de liberté dans le choix des motifs, tête et corps séparés, etc.) « Shingata » se traduit par « nouveau modèle ».

dento kokeshi et shingata kokeshiDento kokeshi, à gauche et Shingata kokeshi, à droite.

🔨 La fabrication d'une poupée japonaise traditionnelle

Une authentique dento-kokeshi est toujours signée par le maître-artisan qui l’a conçue ; c'est censé certifier qu'elle a été fabriquée selon un savoir-faire précieusement sauvegardé.

Quel bois pour fabriquer une statuette kokeshi ?

Les kijishi préfèrent travailler le mizuki (cornouiller) et le itaye-kaede (érable japonais), car ils supportent la sculpture tout en étant tendres. D'autres types de bois sont utilisés, comme le cerisier. Quel que soit son type, un bois kokeshi doit être séché à l'extérieur durant au moins un an.

atelier de fabrication de poupée kokeshiCredit: Yoppy on Flickr

Le processus de fabrication de la Dento-kokeshi

Après le séchage, le bois est découpé en petits morceaux qui sont dégrossis, gravés et sculptés moyennant des objets tranchants tels qu’un couteau à sculpter et un tour à bois.

À l'origine, les tours étaient manuels et actionnés par une personne tierce (la femme de l'artisan, son enfant ou un apprenti). Ensuite, les tours à pied actionnés par le fabricant permirent une fabrication en mode solo avant que les modèles électriques ne prennent le relais.

La poupée traditionnelle Kokeshi est de petite taille. Elle n'a ni bras ni jambe ; le sculpteur fait ressortir une forme cylindrique simple (le corps) surmontée harmonieusement par une boule (la tête).

Une fois sculptée, la poupée est peinte à la main. Si le corps est actuellement peint en utilisant un équipement moderne, la peinture du visage est rituellement faite à la main par l'artisan. Elle porte sa touche personnelle reconnaissable par les experts. Chaque dento-kokeshi est censée être unique.

En dernière étape, une couche de laque est appliquée pour protéger les décors de l'usure. Les motifs et les formes sont simples, harmonieux et identifiables.

A noter que l’art de la confection de poupées kokeshi se transmet de père en fils.

💡 La poupée kokeshi et les temps modernes

Si les modèles modernes des kokeshi sont plus créatifs, colorés et design qu’autrefois, ils sont toujours créés par de véritables Kijishi. D'ailleurs, la shingata-Kokeshi (poupée créative moderne) est officiellement sacrée « symbole du Japon ». Par ailleurs, les Premiers ministres japonais honorent chaque année l'artisan créateur qui a conçu la plus belle Kokeshi (concours lancé en 1954).

kokeshi modernesCredit: Robert Francis on Flickr

Fidèles à leur tradition de puiser dans les trésors de leur passé, les artistes et les créateurs modernes japonais ne pouvaient rester insensibles aux charmes de ces statuettes en bois.

Ainsi, ces petites poupées en kimono ont inspiré le célèbre producteur japonais de jeux vidéo, Shigeru Miyamoto, dans la création des avatars Mii, les personnages de la console de jeu Nintendo Wii. De même, la firme australienne The Aird Group était influencée et aiguillonnée par les kokeshi pour sa marque de poupées design Kimmidoll (poupées porte-bonheur en plastique !).

Aujourd’hui, la charge symbolique de la poupée kokeshi japonaise s'est amoindrie. Cette figurine en bois est actuellement utilisée pour des besoins de décoration intérieure, comme jouet pour enfant, porte-clé ou autre idée-cadeau.

poupée kimmidollPoupées en plastique de la marque Kimmidoll.

Au Japon d'aujourd'hui, offrir une figurine kokeshi est plus une démonstration d'amour et d'affection que l'expression d'un souhait de bienveillance. Mais, subsiste encore un véritable plébiscite au sein de la population et une passion chez les collectionneurs.

En conclusion de notre focus sur les Kokeshi, la poupée traditionnelle japonaise fait partie de ces objets qui symbolisent le Japon tout comme le seraient les babouches ou le caftan au Maroc.

La petite fille asiatique en bois coloré a traversé les siècles et les frontières sans perdre de son charme. Elle est devenue une référence nationale dans l’archipel et un objet de décoration synonyme d'ailleurs. Et vous, êtes-vous adepte de ce joli porte-bonheur japonais ? Êtes-vous partisan du style moderne ou traditionnel ? Découvrez notre collection de figurines et porte-clés kokeshi.


1 Réponse

Cécile Marotte
Cécile Marotte

avril 12, 2021

Comment se procurer des figurines Kokeshi ?
Merci

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Vous aimerez lire aussi :

Onigiri
L'Onigiri, le sandwich japonais

octobre 12, 2021 5 min de lecture

Voir l'article entier
politesse Japon
La politesse au Japon

octobre 05, 2021 6 min de lecture 2 Commentaires

Voir l'article entier
kakeibo
Kakeibo, l'art d'économiser à la Japonaise

septembre 28, 2021 5 min de lecture

Voir l'article entier