Japon : un record de vieillissement !

septembre 21, 2021 5 min de lecture

vieillissement japon

Savez-vous qu’au Japon au moins une personne sur quatre a plus de 65 ans ?

Le vieillissement au Japon est l’augmentation de la moyenne d’âge des habitants de l’archipel résultant d’une faible mortalité et d’une baisse de la fécondité.

Aujourd’hui, les plus de 65 ans représentent presque 30 % des habitants alors que les moins de 15 ans sont estimés à seulement 12 %. En un siècle, le nombre de personnes âgées bat tous les records tandis que le taux de natalité est au ras des pâquerettes.

Quels sont les raisons et les enjeux du Japon face à ce phénomène sociétal inquiétant ? Par ailleurs, le 20 septembre, les séniors sont à l’honneur au Japon avec le Keiro no Hi.

👴 La population la plus âgée au monde

espérance de vie japon

Graphique espérance de vie au Japon. Source : Nippon.com

Avec une espérance de vie de 84 ans, le pays détient le score de la population la plus âgée du monde. L’explication se trouve aux deux extrémités de la pyramide des âges.

🎂 Le pays des centenaires 

Le Japon est le pays qui compte le plus de centenaires au monde (plus de 80 000 en 2020 pour une population de 125,5 millions d’habitants ). A l’instar des autres pays industrialisés et développés, l’espérance de vie est élevée. Ainsi elle est de 81 ans pour les hommes et de 87 ans pour les femmes. Toutefois, la qualité de vie, les progrès de la médecine et le meilleur accès aux soins n’expliquent qu’en partie cette grande longévité.

On peut noter le régime alimentaire japonais riche en poisson, en riz et en thé vert, et pauvre en viande et en sucres. Le faible taux d’obésité et la consommation de produits à teneur élevée en antioxydants, minéraux et en oméga 3 jouent certainement un rôle dans la hausse de la longévité. Enfin, la vie en communauté et la philosophie japonaise auraient des effets particulièrement positifs sur la santé à en croire les habitants de l’île d’Okinawa réputée pour ses nombreux centenaires.

👶 Une natalité en berne

D’un autre côté, la population peine à se renouveler puisque l’indice de fécondité est estimé actuellement à 1,43 alors qu’il devrait être au moins à 2,1. Si la natalité n’a jamais cessé de baisser depuis l’après-guerre, le déclin démographique a débuté vers 2005 lorsque le taux de mortalité a dépassé le nombre de naissances.

Pour cause, le mariage est devenu de plus en plus rare et tardif. Aujourd’hui, les femmes tiennent à leur liberté et à leur carrière professionnelle. Par ailleurs, elles sont devenues particulièrement exigeantes quant au statut social et financier de leurs prétendants, ce qui fait que le nombre de célibataires explose.

L’intégration des femmes dans le marché du travail aussi positive soit elle, a contribué à cette baisse de natalité. En effet, au Japon il est très difficile de cumuler un emploi avec une vie de famille, la culture japonaise voulant que le travail soit très chronophage. De plus, le manque de structures d’accueil et d’aides sociales ne favorise pas la maternité.

Le coût de la vie et la durée des études au Japon peuvent aussi freiner la parentalité. En effet, les couples se forment souvent tard et n’ont pas toujours les moyens financiers de subvenir aux besoins d’un enfant.

Enfin, les Japonais semblent éprouver un certain désintérêt pour la sexualité, ce qui n’arrange en rien le taux de natalité qui est déjà l’un des plus bas au monde.

🔎 Les enjeux et conséquences d'une population vieillissante

personnes agées au japon

Source : manuelnumeriquemax.belin.education

Désormais, le peuple japonais compte de plus en plus de personnes âgées et de moins en moins de jeunes actifs. Non seulement la population vieillit, mais elle décline en permanence depuis une dizaine d’années. Alors que la population nippone recensait 128 millions d’habitants en 2010, elle serait susceptible de diminuer de moitié avant 2100, selon les statistiques.

Le Japon vit en accéléré le phénomène de vieillissement qui touche les pays développés et cela n’est pas sans conséquences sociales et économiques.

💰La précarité des séniors

Le vieillissement au Japon est une réalité inquiétante qui impacte fortement le système de retraite. Avec des pensions particulièrement faibles, de nombreux séniors vivent sous le seuil de pauvreté. Par ailleurs, ils sont plus de 10% à continuer de travailler après l’âge de la retraite fixée à 65 ans. D’autres vont même jusqu’à commettre des délits pour aller en prison et rompre ainsi la solitude tout en s’assurant d’être logés et nourris.

💸 Un défi économique

Au niveau économique, le vieillissement au Pays du Soleil Levant va de pair avec la diminution de la population active et donc un déficit de main d’œuvre. Un véritable frein pour la croissance du pays ! Le Japon, 3e puissance économique mondiale et membre du G7 risque de perdre sa compétitivité et son influence politique mondiale. Enfin, les dépenses liées aux retraites et à la santé pèsent sur les finances publiques.

💡 Les solutions face au vieillissement du Japon

emploi au japon

Travailleurs âgés au Japon. Source : indianexpress.com

Pour faire face à cette crise démographique, le gouvernement tente de mettre en place des solutions. Ainsi, le Premier ministre du Japon Yoshihide Suga promet une prime pour les jeunes mariés afin de les aider à s’installer ou encore la prise en charge des traitements pour l’infertilité.

Le gouvernement encourage les naissances avec la mise en place de structures d’accueil gratuites pour la petite enfance ainsi que des aides financières pour les familles. D’autres solutions plus originales sont en train d’émerger comme l’investissement dans la robotique pour remplacer le personnel dans les secteurs de la santé, de la restauration et de l’industrie. Enfin, il semblerait que l’IA soit mise au service des célibataires pour leur permettre de rencontrer leur âme-sœur.

En parallèle, l’Etat maintient au maximum les plus de 65 ans dans l’emploi pour faire face à la diminution des actifs. Ainsi, un fonctionnaire peut travailler jusqu’à 80 ans. Le recul de l’âge légal de la retraite et l’augmentation des travailleurs âgés ne suffira évidemment pas à compenser la baisse de la population active. Néanmoins, l’immigration reste très limitée dans l’archipel qui souhaite préserver son identité culturelle ; Les autorités préférant s’orienter vers une politique de natalité.


👨‍🦳 Keiro no Hi, le jour des personnes âgées

Keiro no Hi

Dessins pour le jour des personnes agées. Source : japan-forward.com

Au Japon, le culte des ancêtres est très important. Aussi, les personnes du troisième âge sont très considérées dans la culture nippone. Instauré en 1963, le jour du respect pour les séniors ou Keiro no Hi, est un jour férié.

Fêté le 15 septembre autrefois, il a lieu maintenant le 3e lundi du mois et tombe le 20 septembre cette année. Ce jour-là, les personnes âgées sont à l’honneur au Pays du Soleil Levant. Les chaînes TV diffusent des émissions spéciales, les écoles organisent des spectacles et les enfants offrent des cadeaux à leurs grands-parents. Des repas sont servis aux séniors et l’on sert une petite coupe de saké en argent aux centenaires du village. C’est une façon d’exprimer sa gratitude aux anciens. A noter qu’avec l’augmentation de l’espérance de vie, ces célébrations risquent de devenir excessivement chères pour les collectivités.


Face au vieillissement, le Japon se doit de trouver de nouvelles solutions pour préserver l’économie et la qualité de vie. Un nouveau défi pour le Pays du Soleil Levant.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Vous aimerez lire aussi :

Onigiri
L'Onigiri, le sandwich japonais

octobre 12, 2021 5 min de lecture

Voir l'article entier
politesse Japon
La politesse au Japon

octobre 05, 2021 6 min de lecture 2 Commentaires

Voir l'article entier
kakeibo
Kakeibo, l'art d'économiser à la Japonaise

septembre 28, 2021 5 min de lecture

Voir l'article entier