Izanagi et Izanami, naissance du Japon

mai 11, 2021 6 min de lecture 1 Commentaire

izanagi izanami

Au Japon, les kamis sont des divinités hautement vénérées issues des croyances shinto. De la naissance du Pays du Soleil Levant aux rites religieux, en passant par le folklore local, l’archipel regorge de mythes fascinants où les kamis et esprits de l’univers sont les héros.

Izanagi et Izanami sont des dieux japonais à l’origine de la création du monde, des îles du Japon et de tous les kamis. Rien que ça ! 😁

Découvrez sans plus attendre la légende extraordinaire de ce couple incontournable de la religion shinto et leur influence sur la culture populaire.

🪐 La légende d'Izanagi et Izanami

La légende d’Izanagi et Izanami est l’histoire la plus célèbre du Kojiki, un ouvrage sacré très ancien qui rassemble des mythes sur la création du Japon et les kamis. On raconte que ce couple céleste serait à l’origine de la genèse du monde, de la formation des îles japonaises et aurait engendré les divinités shinto. Par ailleurs, le shintoïsme est une religion ancestrale qui reste la plus pratiquée aujourd’hui au Japon.

couple fondateur du JaponReprésentations du couple fondateur par (1) Kobayashi Eitaku (1885), (2) unknow et (3) unknow.

💥 Au commencement, c'était le chaos

Alors que l’ordre n’existait pas encore, la Terre informe flottait comme une méduse, se mêlant au ciel. Toutefois, les prémisses de l’existence prenaient forme et le ciel finit par se détacher de la Terre. Dans les hautes plaines célestes apparurent les premiers dieux de la création de l’univers (kotoamatsukami) et après plusieurs générations de kamis, naquirent le dieu Izanagi et sa sœur Izanami.

Leur mission : 👉 Mettre de l’ordre dans le chaos pour créer le monde. À cet égard, les dieux primitifs leur avaient remis une lance céleste ornée de pierres précieuses (la fameuse Ame No Nuhoko).

🌈 La création des îles de l'archipel

Entre le Ciel et la Terre, se trouvait le pont céleste flottant qui reliait les deux substances. C’est ici même qu’Izanagi frappa la mer avec la lance divine afin de vérifier l’existence d’un monde inférieur en dessous des nuages. L’éclaboussure ainsi projetée se solidifia et forma la première île japonaise nommée Onokoro. Les deux kamis choisirent cette terre ferme pour bâtir un magnifique palais et devenir un couple. Ainsi, les deux dieux s’unirent grâce au rituel du mariage. Mais ils n’étaient pas frère et sœur à la base ? 🤔

Izanagi et Izanami sur le pont célesteIzanagi et Izanami sur le pont céleste. Estampe d'Utagawa Hiroshige (1849-50). Museum of Fine Arts of Boston. Source : ukiyo-e.org

La cérémonie consistait à tourner chacun dans un sens autour d’un pilier céleste, Izanagi par la gauche et Izanami par la droite avant de se rencontrer face à face et de déclarer son amour. Après leur union, le couple donna naissance à leur premier enfant nommé Hiruko ou enfant sangsue. Malheureusement, leur progéniture démunie d’os était malformée et fut abandonnée dans l’océan. Et oui pas de pitié à l’époque 😬 !

Face à cet échec, le couple demanda conseil auprès des dieux primitifs pour savoir pourquoi leur nouveau-né était difforme. Ces derniers rejetèrent aussitôt la faute sur Izanami. Selon eux, la déesse n’avait pas effectué correctement le rituel d’unification puisqu’elle avait parlé la première 🙅‍♂️. Il fallait donc recommencer le rituel nuptial en laissant l’honneur à Izanagi de s’exprimer avant sa promise. Et voilà d’où vient le sexisme au Japon 😏. Après avoir corrigé cette maladresse, le couple divin du pays du soleil levant donna naissance aux îles du Japon et à toute une génération de kamis. On pourrait croire que tout est bien qui finit bien, mais la suite se révèlera plus tragique.

représentations des kamis créateurs du JaponAutres représentations des kamis créateurs du Japon (à droite, par Ogata Gekko, 1891).

🐣 La naissance des kamis

Les nombreux kamis issus du couple céleste fondèrent les éléments de la nature telle que nous la connaissons aujourd’hui. Ainsi, on peut citer le célèbre dieu du vent, le kami des montagnes, le dieu des plaines, du sable, etc. 

Tout allait pour le mieux, jusqu’à ce qu’Izanami engendra la divinité du feu Kagutsuchi. Et là, c'est le drame 🤭 ! On raconte qu’à sa naissance, la déesse fut brûlée vive et envoyée au Yomi qui n’est autre que le royaume des morts. Izanagi, dévasté par le chagrin et la rage, tua son propre enfant qu’il tenait pour responsable de la disparition de sa bien-aimée. De sa chair et de son sang apparurent huit volcans et plusieurs kamis.

☠️ Détour au pays des morts

Après avoir éliminé le dieu du feu, Izanagi se rendit au royaume des morts dans l’espoir de retrouver son épouse et de la ramener à la vie. Lorsqu’il parvient à rejoindre sa chère et tendre et qu’il l’implora de revenir avec lui, la déesse lui avoua qu’elle avait mangé de la nourriture de l’enfer qui la rendait prisonnière du Yomi. Toutefois, elle allait quand même essayer d’obtenir l’autorisation de quitter les lieux en priant les kamis qui dirigeaient le royaume. En échange, elle fit promettre à Izanagi de ne pas essayer de la revoir avant son retour.

descente de Izanami au royaume des mortsDescente de Izanami au royaume des morts. Photo : chemin menant à l'entrée du pays des morts, Yomotsu Hirasaka à Matsue.

Cependant, le dieu n’était pas de nature patiente et au bout d’une journée, il se mit à sa recherche. C’est alors qu’il aperçut Izanami avec le corps à moitié décomposé. Horrifié, il s’enfuit tandis que les démons le poursuivaient. Par chance, Izanagi parvient à s’échapper du Yomi. Il scella la porte du royaume des morts avec un gigantesque rocher, puis alla se laver dans le fleuve afin de se purifier. Pour se venger, la déesse lui cria qu’elle tuerait mille de ses créations tous les jours et Izanagi rétorqua qu’il en produirait 500 de plus. C’est cette querelle qui engendra le cycle de la vie et de la mort selon la mythologie japonaise.

🌞 Amaterasu, Tsukuyomi et Susanoo

Lorsque le dieu Izanagi se lava des impuretés du monde des morts, il engendra trois kamis. D’abord, il nettoya son œil gauche, ce qui donna naissance à la déesse du soleil Amaterasu. Ensuite, en lavant son œil droit, c'est Tsukuyomi le kami de la lune qui apparut. Le dieu des tempêtes Susanoo, quant à lui provient directement du nez d’Izanagui. À noter que ce rituel de purification initié par le célèbre kami est devenu une pratique courante de la religion shinto.

Amaterasu Susanoo et TsukuyomiReprésentations de la déesse Amaterasu et des dieux Susanoo et Tsukuyomi.

Aujourd’hui, ces trois divinités shintoïstes sont certainement les plus vénérées du Japon et de grands sanctuaires leur sont dédiés.

🌞 La déesse Amaterasu règne sur la haute plaine du paradis (Takamagahara). Elle est également célèbre pour s’être cachée dans une grotte et pour avoir transmis le collier yasakani no magatama, un trésor impérial du Japon.

🌚 Tsukuyomi dirige le monde de la nuit. Après avoir fâché sa sœur Amaterasu et déesse du soleil, la nuit et le jour se séparèrent à tout jamais.

🌊 Susanoo, le puissant kami des tempêtes et de l’orage gouverne la mer, mais jaloux d’Amaterasu, il s’en prit violemment à son royaume, ce qui lui valut d’être exilé sur Terre. Toutefois, il devint célèbre après avoir vaincu le dragon Yamata no Orochi qui terrifiait les mortels de la province d’Izumo.

🎬 Influence sur la culture populaire

L’empreinte du célèbre couple de kamis s’est aujourd’hui immiscée dans la culture populaire où la légende continue d’inspirer les scénaristes de mangas et de jeux vidéo.

Izanami dans le shonen NoragamiPersonnage d'Izanami dans le shonen Noragami.

Dans Naruto, Izanagi représente une technique utilisée par les ninjas pour changer le destin alors qu’Izanami est une pratique qui permet de redevenir soi-même. Dans le jeu vidéo Okami, c’est Izanagi qui élimine le démon Orochi pour délivrer Izanami. On retrouve également les dieux créateurs dans le jeu de rôle Persona 4 ainsi que dans le shonen Noragami dans lequel Izanami symbolise la déesse des enfers. Que ce soit dans les mangas, la littérature, les animés ou les jeux vidéo, les références mythologiques au couple démiurge sont assez fréquentes.

La légende d’Izanagi et Izanami montre la conception du monde et la naissance de l’archipel dans la mythologie japonaise. À travers ce récit, ainsi que les nombreux mythes anciens, on comprend mieux les fondements de la culture nippone et les croyances shinto.


1 Réponse

Bellier Claude-Noëlle
Bellier Claude-Noëlle

juillet 13, 2021

J’ai voyagé 15 jours au Japon avec mon époux, depuis décédé, et comme hélas je ne voyagerai plus….merci de me permettre de repartir dans cet archipel et de me cultiver grâce à ces articles excellents,fouillés, qui vous entraînent d’un mot vers d’autres…Un pur bonheur!!MERCI !!!

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Vous aimerez lire aussi :

école au japon
L'école au Japon : À quoi ça ressemble ?

janvier 11, 2022 5 min de lecture 1 Commentaire

Voir l'article entier
festival hiver japon
Les festivals d'hiver au Japon

janvier 04, 2022 5 min de lecture

Voir l'article entier
nouvel an au japon
Le Nouvel An au Japon

décembre 28, 2021 7 min de lecture

Voir l'article entier