Onsen, le bain thermal japonais

mai 18, 2021 5 min de lecture 1 Commentaire

onsen bain thermal japonais

Avec une forte activité volcanique 🌋, l’archipel japonais dispose de milliers de sources chaudes naturelles, au plus grand bonheur des habitants et des touristes.

Le onsen est un bain thermal d’eau chauffée par géothermie qui apporte de nombreux bienfaits sur le corps et l’esprit. Souvent situées dans un cadre exceptionnel, les sources chaudes offrent une expérience unique de relaxation et de bien-être.

Alors, mettez vos tracas quotidiens au vestiaire et ressourcez-vous en lisant notre article !

🤓 Qu’est-ce qu’un Onsen ?

Le mot « Onsen » 温泉 se compose de deux kanjis qui signifient « chaud » et « source ».

C’est une source d’eau chaude d’origine volcanique qui possède des vertus médicinales et régénérantes.

Souvent aménagé à l’extérieur dans un environnement paradisiaque, le onsen dispose d’un espace réservé aux femmes et un autre dédié aux hommes. Il faut savoir qu’au Japon, la nudité est souvent obligatoire dans les établissements thermaux.

L’eau naturellement chauffée doit impérativement être à plus de 25°C. À noter que la plupart du temps, la température des bassins se situe vers 50°C, ce qui peut paraître brûlant 🥵 quand on n’a pas l’habitude.

source eau chaude japonStation thermale de Kusatsu Onsen, au nord-ouest de Tokyo.

En plus des bains, les onsen proposent souvent des services de restauration et d’hébergement. D’ailleurs, on trouve fréquemment des sources d’eau chaude dans les hôtels traditionnels japonais (Ryokan).

Dans l’archipel, il existe de nombreux types de stations thermales avec des bassins extérieurs ou intérieurs de température variée, des eaux plus ou moins transparentes ou sulfureuses et même parfumées au thé vert ! De quoi ravir tous les adeptes de la balnéothérapie !

👌 Des sources d'eau chaude appréciées depuis longtemps

Depuis le Japon ancien, le bain est un rituel de purification de la religion shinto. En effet, la pratique du Misogi encore utilisée aujourd’hui consiste à se plonger sous une cascade ou se baigner dans une source d’eau naturelle pour éliminer les souillures du corps et purifier son esprit.

bain thermal japonTakaragawa onsen aux couleurs de l'automne. ©eariewboo / Adobe stock

L’origine du bain thermal au Japon est très ancienne. On la retrouve dans les mythes et les écrits antiques. Certains érudits pensent que les sources d’eaux volcaniques auraient participé au fondement de la civilisation japonaise. En effet, le sel qu’elles contenaient avait tendance à attirer le gibier, raison pour laquelle les habitants s’installaient autour des sources thermales.

Vers le 8e siècle, le bain a été adopté par les nobles de la cour impériale qui se lavaient avant chaque cérémonie de grande envergure. La coutume s’est ensuite étendue au peuple japonais. À cette époque, on utilisait des cuves en bois qui servait de baignoire.

D’autre part, le rituel était de rigueur chez les moines puisque le bouddhisme et ses sutras vantaient les bienfaits du bain chaud pour éviter les maladies et attirer le bonheur.

Goshono-yu Onsen à KinosakiOnsen Goshono-yu à Kinosaki, le village au 7 onsen publics. ©DP Toyooka City

Petit à petit, les onsen n’étaient plus seulement des lieux sacrés servant à honorer les divinités ou à se purifier, mais de véritables remèdes thérapeutiques.

Par ailleurs, les plus vieilles sources chaudes naturelles étaient déjà utilisées à l’Antiquité pour leurs fonctions curatives tandis que la pratique du séjour thermal remonte à la fin de la période féodale. À partir de l’ère Edo, les médecins japonais commencent à prescrire des cures dans les onsen pour leurs bienfaits sur la santé.

Aujourd’hui, les bains chauds japonais attirent énormément de monde puisque l’on compte plus de 130 millions de visites chaque année. Dans l’archipel, les hommes et les femmes de tout âge s’y rendent régulièrement pour se délasser et profiter des vertus des sources chaudes.

❓ Quelle est la différence entre un onsen et un sento ?

À la différence du onsen dont l’eau est issue de sources volcaniques naturelles, le sento est un bain rempli d’eau de ville. Autrefois, lorsque les habitants de l’archipel ne disposaient pas encore de baignoire 🛁, ils allaient se laver au bain public de quartier et en profitaient pour se socialiser. Malgré l’apparition de la salle de bain, la tradition est restée aujourd’hui et les Japonais se rendent encore dans les sento pour se détendre.

sento, bain public japonaisSento, bain public à Tokyo. ©Soyoung Han

Les onsens sont généralement situés en extérieur, à la campagne ou à la montagne au milieu de magnifiques paysages. Ainsi, vous pouvez vous baigner en plein air tout en contemplant le mont-Fuji ou même au bord de la mer. Les sento quant à eux sont à l’intérieur et se trouvent plutôt dans les villes.

❓ Le saviez-vous ? Le vêtement traditionnellement porté dans les onsen est le yukata. Ce kimono léger est très agréable à porter à la sortie des bains. D’ailleurs, son nom signifie littéralement « vêtement de bain ».

👍 Les bienfaits des sources thermales

Selon Gotô Konzan, un grand médecin de l’époque Edo, les bains chauds des onsens stimuleraient et rééquilibreraient le Ki (énergie vitale). En effet, les eaux volcaniques regorgent de minéraux tels que le soufre, le sel et le fer... aux nombreuses propriétés thérapeutiques. Elles sont particulièrement reconnues pour leur pouvoir régénérant et guérisseur.

japonaise dans un beain d'eau chaude

En plus d’embellir la peau grâce à des vertus antioxydantes, l’eau thermale des onsens soigne les maladies. Ainsi, les bains guérissent les douleurs articulaires, rhumatismes, les problèmes cutanés, métaboliques et bien d’autres maux. À noter que pour garder ses propriétés, l’eau minérale doit jaillir directement de la source chaude et se renouveler constamment.

👉 Les règles à respecter dans un bain japonais

Il faut savoir que l’entrée est la plupart du temps payante (environ 500 yens). Aussi, il faudra laisser (toutes) ses affaires au vestiaire, car la nudité est obligatoire. Pudique s’abstenir ! Toutefois, vous pouvez éventuellement garder une petite serviette à proximité pour la sortie du bain.

Pour entrer dans un onsen, il faut être propre comme un sou neuf, car l’eau des bassins n’est pas désinfectée. Une douche méticuleuse est imposée (et nécessaire).

Ensuite, il est essentiel de rester calme pour ne pas perturber l’ambiance zen des lieux. Interdiction de plonger, de faire du bruit ou de courir ! De même, vous devez garder vos cheveux attachés et ne jamais tremper votre tête sous peine d’être regardé de travers.

comment se comporter dans un onsen

⛔ Tatouage et onsen, incompatible ?

Certains onsen n’autorisent pas les personnes tatouées. En effet, dans la culture japonaise, le tatoo fait référence aux yakuzas et au crime organisé. Il est donc très mal vu par les locaux.

Toutefois, cette règle tend à s’assouplir avec l’évolution des mœurs et les onsen sont de plus en plus nombreux à ne plus faire cette distinction. Dans tous les cas, il vaut mieux se renseigner à l’avance pour être sûr de pouvoir entrer dans l’établissement.

🌋 Les meilleurs onsen et sources thermales au Japon

Si vous avez la chance d’aller au Japon, nous vous conseillons vivement d’oser l’expérience inoubliable du onsen pour apaiser le corps et l’esprit. Au Pays du soleil Levant, les sources jaillissent de partout et les stations thermales sont très variées. Il y en a pour tous les goûts.

Nyuto Onsen, bains mixtes, préfecture d'AkitaBains mixtes de Nyuto Onsen, dans la préfecture d'Akita. ©Narongsak Nagadhana / Shutterstock.com

Voici 10 lieux de rêve qui vous raviront à coup sûr !

👙 Maillot de bain accepté

  • Amagiso Onsen (préfecture de Shizuoka)
  • Hakone Kowakien Yunessun (préfecture de Kanagawa)

Tatouage accepté

  • Dogo onsen (préfecture de Ehime)
  • Sekizenkan Ryokan (préfecture de Gunma)

🔑 Bains privés

  • Takefue (préfecture de Kumamoto)
  • Hakone Yuryo (préfecture de Kanagawa)

👫 Bains mixtes

  • Fukiage onsen hounkaku (préfecture de Miyagi)
  • Nyuto Onsen (préfecture de Akita)

🆓 Gratuits

  • Kawarage Oh-yu-daki (préfecture de Akita)
  • Kokanesaki Furofushi Onsen (préfecture de Aomori)

Depuis la nuit des temps, les Japonais raffolent des onsen. Pour cause, le rituel du bain est profondément ancré dans la culture nippone à travers la religion shintoïste et le bouddhisme.

Reconnus par la médecine japonaise pour leurs nombreuses vertus thérapeutiques, les onsens offrent également un moment de détente exceptionnel dans un cadre bien souvent idyllique.

macaque japonais dans source d'eau chaudeAu Japon, les macaques aussi aiment se prélasser dans les sources d'eau chaude ! ©Jonathan Forage

Si vous avez l’occasion de prendre un bain thermal au Japon, foncez ! Le onsen est une expérience unique à ne pas manquer !


1 Réponse

nicole mounier
nicole mounier

mai 24, 2021

Bonsoir, je devais aller au Japon cette année mais à cause du covid, cela a été impossible, et dans ce voyage organisé, il y avait bien un jour où nous allions prendre un bain, mais je ne sais plus si c’était un “onsen”. C’était avec Asia ce voyage. Merci!

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Vous aimerez lire aussi :

école au japon
L'école au Japon : À quoi ça ressemble ?

janvier 11, 2022 5 min de lecture 1 Commentaire

Voir l'article entier
festival hiver japon
Les festivals d'hiver au Japon

janvier 04, 2022 5 min de lecture

Voir l'article entier
nouvel an au japon
Le Nouvel An au Japon

décembre 28, 2021 7 min de lecture

Voir l'article entier