Wabi sabi, l'art de l'imperfection

mai 31, 2021 6 min de lecture 1 Commentaire

wabi sabi

Connaissez-vous le concept du wabi-sabi ? Une conception hédoniste japonaise qui prône l’élégance dans le minimalisme et le retour à l’essentiel 🌿.

Le wabi-sabi est un concept esthétique et spirituel qui célèbre l’imperfection des choses. Axée sur la notion de beauté et du temps qui passe, cette pensée touche l’univers de l’art, de la littérature et du développement personnel. Découvrez cette philosophie du bonheur inspiré des moines bouddhistes et du taoïsme.

🤓 Le concept du wabi sabi

wabi sabi concept

source: Unsplash.com

Pour mieux comprendre le concept du wabi-sabi, intéressons-nous à son étymologie. Tout d’abord, ce mot se compose de deux idées : wabi et sabi.

Wabi traduit la simplicité, la nature et évoque la beauté dans sa forme la plus modeste. Les imperfections faisant partie de l’harmonie. C’est l’enchantement que l’on éprouve lorsque l’on regarde une fleur gracieuse à laquelle il manque un pétale, par exemple.

Sabi traduit l’usure naturelle par l’œuvre du temps ainsi que l’attrait pour les choses qui ont du vécu. Alors, on apprécie un meuble patiné, les petites marques du vieillissement, etc.

Le concept wabi-sabi célèbre la beauté de l’imperfection et de l’impermanence, reflet même du cycle de la vie. C’est un principe selon lequel l’harmonie réside dans le naturel et la spontanéité et non dans l’absence de défauts. Ainsi, l’asymétrie, l’impermanence, les déséquilibres, les formes incomplètes et les cassures viennent sublimer les choses. Le wabi-sabi c’est la plénitude que l’on ressent lorsque l’on contemple un paysage naturel, un bol en terre cuite d’aspect irrégulier ou encore lorsque l’on savoure un vin bonifié avec les années.

Ce mouvement japonais qui prône l’élégance et la noblesse dans la sobriété apparaît entre le 12 et le 15e siècle, notamment dans la confection de jardin zen, l’art et la littérature nippone.

🧘‍♂ Les origines de ce concept japonais

maison de thé sen no rikyu

Maison de thé Tai-an au Myōki-an, Kyoto conçu par le grand maître du thé Sen no Rikyū en 1582. source: wikipedia

La philosophie du wabi-sabi tire ses origines de la cérémonie du thé. Au 19e siècle, alors que cette tradition vise la perfection en utilisant de luxueux accessoires chinois aux formes archi symétriques dans un jardin arrangé au brin d’herbe près, un moine zen nommé Murata Shuko développe une autre conception du raffinement. Il réforme cette cérémonie traditionnelle en adoptant des objets artisanaux aux contours imparfaits qui incarnent mieux la philosophie zen. Plus tard, le maître du thé Sen no Rikyu troqua lui aussi les nobles ustensiles chinois par des pièces locales pour instaurer une nouvelle cérémonie du thé alliant l’élégance à la simplicité.

D’autre part, le taoïsme est une philosophie chinoise qui prône l’harmonie, le calme, et l’humilité ainsi que l’acceptation des choses. Principes que l’on retrouve fortement dans le wabi-sabi.

Une philosophie de vie

wabi sabi philosophie

Photo: Yasunari Nakamura

Aujourd’hui, la recherche de perfection envahit le monde moderne dans tous les domaines sans pour autant apporter satisfaction à ceux qui se démènent. Au Japon, pays des traditions et de la modernité, le wabi-sabi fait partie intégrante de la culture que ce soit dans la notion du beau ou dans la spiritualité.

🤩 L’esthétisme wabi-sabi

Dans la philosophie zen, on distingue 7 principes esthétiques japonais :

  • Kanso : la simplicité, la sobriété
  • Fukinsei : l’absence de symétrie
  • Shizen : le naturel
  • Seijaku : le calme, la tranquillité
  • Shibui : la discrétion, la suggestion
  • Datsuzoku : l’originalité
  • Yugen : la grâce subtile
cerisier en fleurs

source: Unsplash.com

A l’image du hanami où l’on admire les cerisiers en fleurs, la notion de beau prend son sens dans le cycle de la vie, la magie de l’instant et l’éternel recommencement. Une conception très différente de la culture occidentale qui prône la régularité et l’absence de défauts. De même, cet esthétisme nippon se retrouve dans les jardins zen avec leurs formes incomplètes et asymétriques qui suscitent l’émotion. Enfin, la pratique de l’Ikebana et les haïkus (poèmes japonais) sont encore de belles illustrations de cette sensibilité artistique très présente dans l’art nippon.

😇 Une approche spirituelle de la vie

Adopter la philosophie wabi-sabi, c’est aborder la vie avec un regard différent sur l’univers, plus en accord avec la nature. C’est une façon de saisir la vraie beauté des choses et de goûter à la plénitude.

Le wabi-sabi apporte une approche bienveillante de l’existence, qui ouvre les portes du bonheur. La résistance et le contrôle font place à l’acceptation et au lâcher-prise offrant une nouvelle perception de l’environnement. La perfection si prisée autrefois devient fade et dénuée d’intérêt.

En adoptant cette philosophie zen, on s’offre le droit à l’erreur et l’on retourne aux plaisirs simples de la vie, à l’essentiel. Par ailleurs, c’est un concept très utilisé dans le domaine du développement personnel.

🍃 Le style wabi sabi en déco

wabi sabi deco

Sania Pell, Elle Decoration, UK  / Architecte intérieur Alex Vervoordt, photo vue sur pinterest

Le wabi-sabi est la nouvelle tendance déco. Simplicité et naturel sont les maîtres-mots de ce courant artistique japonais. Ainsi, on choisira des matières brutes, usées par le temps avec des formes irrégulières et du relief. (Le bois, la pierre, la terre cuite, le lin, ou le coton, par exemple). Côté couleurs, on s’orientera vers des tons neutres et doux comme le gris, le taupe, le terracota, le beige ou le vert. Les pièces artisanales, travaillées par l’homme sont idéales pour ce genre de déco. De même, on appréciera les meubles anciens et leur patine ainsi que les objets recyclés. Enfin, on optera pour une décoration épurée. Un simple vase avec une fleur pour orner une table en bois ou une poterie accrochée à un mur s’accordera très bien avec ce style minimaliste.

Par ailleurs, le wabi-sabi valorise les marques, les petites cassures et les brèches qui accompagnent l’épreuve du temps. Le kintsugi s’inscrit parfaitement dans ce concept. Vous savez, cet art traditionnel japonais qui consiste à réparer de la poterie cassée en mettant en avant leurs magnifiques fissures saupoudrées d’or ? Si cette technique ancestrale demande énormément de patience, il existe des méthodes simplifiées pour pratiquer soi-même le kintsugi avec de nombreux tuto sur internet. Alors, plutôt que de jeter vos vieilles céramiques, pourquoi ne pas leur donner une seconde vie ?

🙆‍♀️ Adopter le wabi-sabi au quotidien

Plus qu’une simple philosophie le wabi-sabi est un art de vivre qui prône le retour à l’essentiel. Comme de nombreuses personnes, vous êtes de nature perfectionniste et il vous arrive parfois de vous sentir démuni ou pire de frôler le burn-out ? Il est peut-être temps de mettre un peu de souplesse dans votre vie. Affranchissez-vous de la quête interminable de la perfection et offrez-vous une vie plus zen en adoptant le wabi-sabi au quotidien.

la beauté des choses imparfaites

source: Unsplash.com

👁 Changer son regard

Tout d’abord, apprenez à changer votre regard et prenez conscience de la beauté des choses imparfaites. Cette petite fissure dans le mur n’apporte-t-elle pas un peu plus de cachet à votre appartement ? Ces marques du temps, ces cicatrices ne sont-elles pas le reflet d’un vécu incroyablement riche et parsemé d’épreuves qui vous rend unique ?

🤦‍♀️ Se débarrasser du superflu

L’étape suivante consiste à retirer le superflu de votre vie. Débarrassez-vous de ce qui ne vous sert pas, des objets inutiles, des vêtements que vous ne portez jamais. Aussi, pourquoi ne pas essayer de vous passer de télévision ou de smartphone afin de revenir à l’essentiel et de vous tourner davantage vers les activités d’extérieur comme le jardinage ?

🍎 Consommer moins et mieux

Le wabi-sabi c’est aussi privilégier le commerce local, équitable et artisanal en consommant de manière raisonnée ; ne plus jeter à outrance, mais recycler tout ce que l’on peut.

😍 Éprouver de la gratitude

Plutôt que de passer du temps à penser à ce que vous n’avez pas et à critiquer les autres, pourquoi ne pas exprimer votre gratitude pour ce que la vie vous offre ? Vous avez peut-être la chance d’avoir une famille aimante, des amis sur qui compter, des collègues sympas et puis… vous n’êtes pas si mal que ça.

👍 Reconnaître ses qualités

Il vous arrive souvent de vous focaliser sur vos défauts. Sachez que cela ne vous aide pas à vous sentir bien ni à vous rendre meilleur. Et si vous faisiez plutôt la liste de vos qualités pour changer ?

❤️ L’acceptation et l’amour inconditionnel

Finalement pour être heureux, il suffit de s’aimer tel que nous sommes en acceptant nos imperfections et celles des autres. Cela demande également un certain lâcher-prise sur soi-même et sur l’environnement.


Le wabi-sabi ou l’art de l’imperfection révolutionne la conception du monde qui nous entoure. A travers cette philosophie qui prône le retour à l’essentiel se trouve probablement l’une des clés du bonheur. Que ce soit dans le domaine de l’art, de la spiritualité ou même de la psychologie, la philosophie wabi-sabi fait de nombreux adeptes. Et vous, êtes-vous prêt à l’adopter ?


1 Réponse

Charles de Satigny
Charles de Satigny

janvier 10, 2022

Magnifique présentation du Wabi-Sabi, cette “chose” est tellement japonaise qu’il est très difficile d’en parler même avec des japonais érudits car, comme le disent les chinois, nous sommes des barbares.
Charles, Sénior archer-kyudo

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Vous aimerez lire aussi :

école au japon
L'école au Japon : À quoi ça ressemble ?

janvier 11, 2022 5 min de lecture 1 Commentaire

Voir l'article entier
festival hiver japon
Les festivals d'hiver au Japon

janvier 04, 2022 5 min de lecture

Voir l'article entier
nouvel an au japon
Le Nouvel An au Japon

décembre 28, 2021 7 min de lecture

Voir l'article entier