Matsuri, les festivals japonais de cet été !

juin 29, 2021 6 min de lecture

matsuri japon

De la musique, de la danse, des parades et une bonne dose de folklore 🥳 … les matsuri au Japon animent les rues en été, au grand bonheur de la population.

Les matsuri sont les festivals traditionnels japonais qui marquent les saisons. Lors de ces fêtes religieuses ou populaires, les habitants se promènent dans les rues, vêtus de yukatas et profitent des festivités.

Sous la foule, l’ambiance est palpable. Voyons de plus près à quoi ressemble un matsuri au Japon et quels sont les plus célèbres.

🤓 Qu’est-ce qu’un matsuri 

matsuri gion festival japon

Gion Matsuri / crédits : W-E-Z sur DeviantArt

A l’origine, un matsuri est une fête religieuse shinto en l’honneur des dieux, qui se déroule partout au Japon dans les villages et les grands quartiers. Chaque année, la divinité descend dans son sanctuaire ou elle est accueillie par les habitants qui lui rendent hommage.

Aujourd’hui, le terme n’est plus réservé aux cérémonies religieuses puisqu’il désigne toutes les fêtes et événements importants qu’ils soient shinto, bouddhiste ou même simplement culturel. Il existe un très grand nombre de matsuri dans l’archipel, de toute taille et de toute sorte.

Lors de ces rites ancestraux, les gens se rassemblent dans une ambiance festive, dansent et défilent dans les quartiers, animés par le folklore local.

Le déroulement d'un matsuri 

danses traditionnelles

Danses traditionnelles / source : ohmatsuri.com 

Lors d’un matsuri shinto, le prêtre invoque la divinité du sanctuaire pour qu’elle descende sur Terre. La relique est placée dans un mikoshi, une sorte de chaise portée par les fidèles, puis le prêtre récite des incantations pour inviter le kami à s’incarner dedans. Le mikoshi est porté dans tout le quartier pour bénir les habitants. Dans certains festivals, ce rituel séculaire prend la forme de chars qui déambulent dans les rues. Les matsuri sont souvent accompagnés de danses traditionnelles ou encore de feux d’artifice.

Un peu comme une fête foraine, on y trouve des petits stands (les yatai) pour déguster des spécialités locales et se procurer des boissons. De quoi réjouirent les plus gourmands (ou les plus fêtards 😉). Les plats de street food les plus populaires sont les takoyaki, petites boules fourrées au poulpe, les okonomiyaki, une sorte de crêpe japonaise et les yakisoba, ou nouilles sautées. De même, on peut y savourer de la glace pilée au sirop (kakigori), consommer de la bière ou encore du saké.

Les festivaliers ont également de quoi se divertir avec les stands de pêche au poisson rouge pour les enfants, des jeux de tirs, pour les adultes et autres flipper, lancer de cerceaux ou de fléchettes.

👘 Quelle tenue pour assister à un festival japonais ?

vêtements japonais

source : Unsplash.com

Lors des matsuri, les vêtements traditionnels sont à l’honneur. En été, c’est l’occasion de se vêtir d’un yukata. Cette robe japonaise en coton, à la fois élégante et légère, est très agréable à porter lorsqu’il fait chaud. Elle est souvent accompagnée d’un Obi (ceinture traditionnelle japonaise).

Il est également assez fréquent de voir des kimonos lors des festivals les plus solennels. Ce vêtement étant plus seyant et onéreux, les Japonais le réservent pour les grandes occasions. Les porteurs de mikoshi et les danseurs, se parent d’un kimono happi, un genre de veste longue ornée de symboles représentant le sanctuaire à l’honneur.

Avec ces vêtements japonais, n’hésitez pas à porter des chaussures traditionnelles. Les geta et leur semelle en bois dentée caractéristique sont de mise avec le yukata. Dans un style plus formel, les zori sont des sandales plates que l’on porte avec un kimono. Très confortables, les Jikatabi sont des bottines séparées au niveau du gros orteil, portées autrefois par les ninjas et les samouraïs. Aujourd’hui, elles sont populaires auprès des festivaliers. Pensez également à vous munir de tabi, chaussettes japonaises, pour aller avec ces chaussures.

Vous pouvez également emporter un kinchaku ou sac à cordon décoré de motifs qui se révélera bien utile pour ranger votre porte-monnaie. Enfin, pour vous ventiler en cas de forte chaleur, n’hésitez pas à prendre votre éventail japonais.

💟 Les festivals japonais d'été les plus populaires

Au Japon, l’été est la période propice aux festivals. La météo étant favorable, la plupart des grandes fêtes populaires se déroulent à l’extérieur. Il existe plusieurs styles de matsuri, plus ou moins anciens et plus ou moins populaires. Par ailleurs, si vous allez au Japon au mois de juillet ou août, voici 7 célèbres festivals japonais à ne pas manquer !

1) 🏮 Mitama matsuri, le festival des lanternes

A Tokyo, du 12 au 15 juillet, venez célébrer le magnifique festival des lanternes qui illumine les allées du sanctuaire de Yasukuni (Chiyoda). Cet événement en l’honneur des esprits des soldats japonais morts à la guerre attire aussi bien les locaux que les touristes étrangers. Au programme, dégustations de plats, théâtre et danses traditionnelles sans oublier le défilé de chars.


2) ⛵Tenjin matsuri, l'un des plus grands festivals

Chaque année, le 24 et le 25 juillet le matsuri de Tenjin accueille une immense foule de festivaliers à Osaka. La procession démarre au sanctuaire Tenmangu après avoir effectué les rituels religieux pour invoquer Sugawara Michizane, le dieu de la culture. Pas moins de 3000 personnes vêtues de costumes traditionnels défilent vers la rivière Okawa pour transporter la relique. Ce festival est réputé pour ses parades de sanctuaires portatifs, ses danses et son cortège de bateaux. Le Tenjin Matsuri se termine par un grand feu d’artifice qui éclaire la rivière. Il s’agit d’un des plus grands matsuri du Japon. Un événement à ne pas rater !


3) 😲 Gion matsuri, célèbre pour ses chars

Très réputé pour ses gigantesques chars, ce festival très ancien se déroule chaque mois de juillet à Kyoto. Le défilé du 17 juillet est le plus populaire. A cette occasion, les rues sont rendues piétonnes et ornées de fleurs, de bannières et de lanternes pour accueillir la parade de chars. Ces derniers sont de véritables musées mobiles, magnifiquement décorés. Au Gion matsuri, de nombreux stands de street food ou de jeux bordent les rues. Si vous souhaitez participer à ce grandiose festival japonais, rendez-vous au sanctuaire de Yasaka, là où l’événement débute. A noter qu’en 2009, le matsuri est inscrit dans le Patrimoine culturel immatériel mondial.


4) ⭐ Tanabata matsuri, la fête des étoiles

Lors du festival Tanabata, tout le Japon se remplit de couleurs. Les habitants attachent à des tiges de bambou des bandes de papier colorées ou des grues contenant des poèmes ou des vœux destinés aux divinités. Le matsuri se déroule chaque année le 7 juillet pour célébrer une jolie légende japonaise : l’histoire d’amour entre deux étoiles qui se retrouvent tous les ans le 7e jour du 7e mois. Sendai ( Miyagi), Shonan Hiratsuka (Hiratsuka) et Ichinomiya (Aichi) sont les plus belles villes pour célébrer ce matsuri. Un festival haut en couleur à ne pas manquer !


5) 🎆 Sumidagawa matsuri, le festival de feux d'artifice

Attention, si vous aimez les spectacles pyrotechniques, le festival de Sumidagawa risque de vous en mettre plein les yeux ! En hommage au Hanabi, ce gigantesque festival organise des concours de feux d’artifice. Tous les ans, le matsuri accueille une foule incroyable le dernier samedi de juillet sur les rives de Sumida à Tokyo.


6) 👹 Aomori Nebuta matsuri, un évènement spectaculaire

Ce festival inscrit au patrimoine culturel immatériel mondial est un événement extraordinaire. Dès la nuit tombée, des porteurs des chars lumineux déambulent dans la ville d’Aomori du 1er au 7 Aout, accompagnés de musiciens et de danseurs. Les chars sont de véritables œuvres d’art, sculptées en papier washi et représentent des figures de la mythologie japonaise. A la fin de l’événement, ces derniers sont jetés à la mer sous les lumières des feux d’artifice.


7) 🕺 Awa Odori matsuri, le grand festival de danse

Le plus célèbre des festivals de danse japonais est sans doute le Awa Odori matsuri. Cet événement qui a lieu du 12 au 15 août à Tokushima (dans l’île de Shikoku) est une fête d’origine bouddhiste qui rend hommage aux ancêtres lors du Obon. On y célèbre la danse Awa Odori. Tous les ans, des joueurs de shamisen et des danseurs habillés en costumes traditionnels animent les rues au rythme des tambours. Une immersion totale dans les traditions !



Vous l’avez compris, les matsuri sont des événements très importants du calendrier japonais. Chaque année, les festivals accueillent de nombreux spectateurs et tourismes à travers le monde, faisant revivre les traditions culturelles locales. Alors, si vous projetez un voyage au pays du soleil levant, vivez l’expérience incroyable d’un matsuri au Japon.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Vous aimerez lire aussi :

vieillissement japon
Japon : un record de vieillissement !

septembre 21, 2021 5 min de lecture

Voir l'article entier
otaku
Que veut dire Otaku ?

septembre 14, 2021 5 min de lecture

Voir l'article entier
superstition japonaise
15 Superstitions japonaises étonnantes

septembre 07, 2021 5 min de lecture

Voir l'article entier